• septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • StatPress

    Visits today: 10
  • Discrimination raciale à l’entrée des boîtes de nuit

    Problématique: D’après une enquête , certains videurs des boîtes de nuit ne laissent pas entrer des personne noires ou de nationalités étrangères sans raisons. Un article de la Tribune de Genève décrit le cas de personnes refusées d’entrée au Bypass à Genève. Étant nous même des jeunes qui aimons aller en boîtes et comme nous mêmes ou certains de nos amis sommes d’origine étrangère, nous nous sentons révoltés à l’idée que certains de nos amis ne soient pas autorisés à aller librement dans des boîtes qui soient victime de suspicion alors qu’ils n’ont rien fait de mal pour seul raison que le fait d’être étrangers soient suspects.

    Droits fondamentaux concernés: Droits aux loisirs, droit de liberté d’expression, droit à la différence

    Finalité:Non-discrimination dans les boites de nuits

    Objectif général:Modifier les comportement des videurs, directeurs de telles boites de nuits.

    Objectifs spécifiques: Sensibiliser le public aux problèmes de discriminations aux entrées des boites de nuits.

    Public cible: Lecteurs du 20 minutes, les videurs et clients des boites de nuits. Les gens de l’ECG.

    Description des activités:Faire un questionnaire afin de déterminer le taux de cas racistes du même genre et quelles sont les boites de nuits ou ce genre de cas est le plus fréquent et faire en sorte que cela change en faisant réagir les gens une fois que leur aura monter les résultats de notre enquête. l’action pour la sortie du 26 mars consiste à aller voir dans 3 boites de nuits differente, a savoir le by pass, le white, le  griffin’s. attendre que le videur refoules certaines personne pour x raison tel que racisme, gros ou que les filles, tout ce qui est sujet au racisme. une fois ces personne refouler on doit aller leurs poser des questions simple tel que pourquoi se sont il fait refouler…et si possible avoir une photo de ces gens la pour mettre sur un panneau au cedoc afin de montrer notre experience sur ce projet fort interessant.

    notre premiere sorti fut un mercredi soir a minuit pour un reperage des lieu, nous sommes aller avec Geraldine chercher le white, mais arriver devant, c’etait fermer, alors nous sommes aller a coter de la boheme “the green…” qui etait ouverte, mais personne ne rentrait. alors nous avons laisser tomber car meme le bypass etait fermer. Nous nous sommes pas decourager nous avons fait une autre sortie, cette fois un vendredi a 1h30, julien et sebastien sont aller voir le bypass et ont constater qu’il n’y avait rien qui puisse donner suite a notre projet c’est a dire pas assez de monde, pas de discrimination.Mais ils ont receuillis des informations tel que au bypass il y a beaucoup de discrimination au niveau des vetements, il faut etre accompagner de filles, car ils ne laissent pas rentrer un grand groupe de garcons.( information d’un abituer du bypass). apres ils nous on rejoins pour aller de nouveau au whiten silver et nous avons constater qu’il n’y avait personne qui rentrait juste le videur dehors qui discutait avec des gens qui fumais des cigarettes.  et a la boeme c’etait pareil qu’au whiten. Nous avons decider de nous orienter vers le macumba, une boite de nuit qui a plusieurs salle de danse tel que : salle de salsa, techno…et aussi pour differents cathegorie d’âges. nous y allon ce vendredi 16 avril 2010 a minuit. voici une page sur le macumba: http://www.loisirs.ch/activite-301-macumba.html

    sortie au Macumba: nous sommes aller au macumba avec geraldine a minuit, nous nous sommes postés a l’entré de la boite et nous avons vu dans un premier temps beaucoup de gens aussi a l’entré qui discutaient, certains avec les videurs et d’autre avec des leurs amis. le premier groupe qui a ete refouler etait composer d’une fille, un arabe, 3 personne blanches. ces gens n’ont pas voulu se faire prendre en photos. et ils se sont fait refouler comme motif: ils etaient trop nombreux a leurs gout alors qu’ils n’etaient que 6! deusieme groupe, il y avait un chauve et racaille a la fois, qui nous a fait savoir que le projet l’interessait…

    On s’attends a voir beaucoup de discrimination, mais finalement on a vu très peu.

    On aurait aimé faire des testes: comme faire venir 15 noirs à l entré d’une boite et voir la réaction des videurs.

    2 Commentaires pour “Discrimination raciale à l’entrée des boîtes de nuit”

    1. Post Tenebras Action » Blog Archive » ECG Jean-Piaget Racisme Aline Gualeni écrit:

      [...] Discrimination raciale à l’entrée des boîtes de nuit [...]

    2. marie écrit:

      bonjour, peut-on faire quelque chose contre cette discrimination?
      on a voulu sortir dans un bar et on s’est fait jeter sans aucune raison soit disant qu’il y avait trop de monde alors qu’il a accepter des dizaines de personnes derrière nous. on est resté un moment devant et le videur a fait ça toute la soirée, il a accepté les gens selon leur tête. si c’était un groupe de fille, elles pouvaient toutes rentrer mais dès qu’il y avait des gens qui lui revenait pas il les rejetait méchamment. ce bar c’est la salsa pelpa, et c’est la première fois qu’on me refuse j’ai trouvé ça révoltant.

    Laisser un commentaire