• septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • StatPress

    Visits today: 37
  • ECG Jean-Piaget Précarité Danièle Gay-Faret

    Atelier sur la précarité à l’École de Culture Générale Jean-Piaget avec la collaboration de l’Hospice Général, l’institution genevoise d’action sociale, le Club social rive gauche, un lieu d’accueil et d’hébergement d’urgence pour les personnes en grande difficulté sociale, l’Association pour le bateau Genève, lieu d’accueil et d’assistance pour personnes en difficulté sociale ou personnelle et ATD Quart Monde, une ONG cherchant à enrayer la grande pauvreté par le dialogue avec tous.

    15_12_09_HG_club_social

    Au cours de la première séance les élèves, appartenant pour la plupart à une filière d’étude sociale, ont présenté plusieurs facettes de la précarité à Genève. Les intervenants de l’Hospice Général et du Club social rive gauche ont ensuite complété ces  propositions en présentant leur travail de terrain, ce qui a permis d’introduire les élèves à la thématique.

    Au cours de la deuxième séance, les intervenants du Bateau Genève ont présenté la réalité de la vie dans la rue et ses effets sur les personnes sans abris ou souffrant d’exclusion sociale. Ils ont également expliqué les mécanismes de fonctionnement des associations, ainsi que le travail quotidien d’un travailleur social. Les élèves ont été captivé par ces explications et beaucoup de remarques constructives ont été soulevées.

    Après la pause, l’ONG ATD Quart Monde a tenu une présentation sur son travail de lobby pour une prise en considération des revendications émanant directement des personnes souffrant de précarité. Elle cherche à intervenir sur les comportements conduisant à la précarisation de partie de la population en exerçant des pressions sur les autorités publiques. Cet exposé a beaucoup intéressé les élèves moins portés sur les questions de terrain et a permis à tous de connaitre plusieurs aspects de la problématique de la précarité à Genève.

    Au cours de la troisième séance, les élèves ont commencé à élaborer des projets  en lien avec cette problématique. Des groupes se sont formés autour de quatre thème: la précarité des jeunes,  la précarité des personnes sans papier, la précarité des populations roms et  les solutions d’urgences à la pauvreté à Genève.

    Durant cette quatrième séance, les élèves ont affiné leurs réflexions et complété la prise d’information par eux-mêmes. La thématique de la précarité chez les jeunes et ses conséquences, a retenu l’attention de deux groupes qui vont élaborer des projets autour de cet axe. Un groupe traitera des causes conduisant certains jeunes à se précariser et à basculer dans la délinquance, l’autre groupe souhaiterait analyser la problématique de la réinsertion des jeunes délinquants après une incarcération. Un troisième groupe se propose d’étudier la question des roms et des préjugés liés à cette population. Le quatrième groupe cherchera à comprendre la problématique de la précarité auprès des sans-papier. Le cinquième groupe souhaite se mettre en relation avec des associations traitant des situations d’urgences liées à la précarité.

    Les projets des élèves:

    Laisser un commentaire