• septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • StatPress

    Visits today: 56
  • Les Roms: conférence à l’ECG et rencontre à la maison de quartier des Acacias

    Problématique:

    Dans le cadre de notre cours de civisme, nous avons choisi comme problématique les Roms. Nous pensons qu’il n’existe aucune égalité entre les Roms et nous, et qu’il s’agit d’une population méconnue qui a connu et connait toujours de nombreuses persécutions.

    Nos premières idées étaient:

    - Organiser “une journée Roms” dans notre établissement afin de

    sensibiliser nos camarades à la problématique des Roms.

    - Organiser un concert en ville, avec présentation de la culture et des coutumes Roms. Nous avons pensé à crée un impact en renversant les rôles qu’on donnent généralement à cette population. Nous avons envisagé d’organiser des stands d’information ainsi qu’une distribution de boisson, afin d’aller contre la croyance selon laquelle les Roms ne sont que des mendiants et des voleurs. Le but de cet événement est de toucher un maximum de gens, de permettre à tous d’en connaître plus sur les coutumes et la culture, et de partager un moment chaleureux en toute convivialité.

    Objectif:

    Sensibiliser les jeunes de l’ECG à l’histoire des Roms et amoindrir les préjugés.

    Mettre en contact des jeunes roms et des jeunes d’ici

    Étapes du projet et activités:

    1.Conférence

    Nous avons pris contact avec M. Eric Roset, photographe, membre de l’association Mesemrom – mesemrom.org afin de savoir si notre projet était réalisable et de voir quelles seraient les options.

    Nous avons réussi à entrer en contact avec Mme Claire Auzias, historienne, spécialiste de l’histoire des Roms. Nous l’avons invité à venir dans notre établissement afin de faire une conférence suivie d’une table ronde.

    Cette conférence remplaçait l’idée que nous avions eue à propos d’organiser une “journée Roms” dans notre école, qui posait de nombreux problèmes techniques. La conférence a eu lieu le 18 février.

    Des élèves, des enseignants ainsi qu’une représentante du CODAP et un membre de Mesemrom étaient présents. Nous étions plus d’une vingtaine.

    Mme Auzias nous a présenté un historique sur les Rroms, en insistant sur l’extermination pendant la 2ème guerre mondiale et sur la politique suisse par rapport aux Rroms.

    Suite à la présentation, nous avons pu poser des questions et finalement nous avons fait une photo avec le drapeau rrom et Mme Claire Auzias.

    photo: Eric Roset

    La conférence s’est bien déroulée. Mme Claire Auzias s’est montrée disponible pour répondre à nos questions, et son engouement à nous parler de ce sujet était très communicatif. Grâce aux explications de Mme Claire Auzias, nous avons pu clarifier nos idées à propos de l’histoire des Roms. Nous la remercions d’être venue et de nous avoir fait part de ses connaissances.

    2. Échange entre jeunes « suisses » et jeunes « roms »

    La semaine du mercredi 3 mars, nous avons pris contact avec la maison de quartier des Acacias. Nous avons expliqué notre projet, de vouloir faire une soirée avec un repas, de la musique, et un moment de partage, qui a pour but de réunir des jeunes roms et des jeunes « d’ici » afin d’amoindrir les préjugés sur la culture rom.

    Les animateurs de la maison de quartier nous ont répondu plutôt favorablement. Ils nous ont donné un rendez-vous pour organiser et concrétiser notre projet.

    Nous avons rédigé une demande de fonds au « Fonds jeunesse » afin de pouvoir financer notre projet. Nous avons estimé notre budget à environ 500fr. Cette somme devrait nous permettre de couvrir les fonds du repas ainsi que les musiciens Roms.

    La semaine du 12 mars, nous avons rencontré les animateurs de la maison de quartier des Acacias. Le but était de présenter notre projet et de voir s’il était réalisable.

    Après avoir discuté avec eux, nous avons conclu qu’il serait difficile de créer une rencontre musicale, car cela serait trop brusque et ne permettrait rien de concluant. En effet, les jeunes de la maison de quartier n’accepteraient pas d’accueillir des jeunes “étrangers” pour

    faire de la musique.

    La décision prise avec les animateurs est de créer une première rencontre lors d’un après-midi avec seulement 2-3 roms (jeunes). Lors de cette rencontre, le but est de faire des activités, telles que, ping-pong, baby foot ou autre activité où la langue n’est pas une barrière.

    Par cette démarche, nous pensions qu’une intégration, ou du moins une ouverture à l’autre serait envisageable.

    Plus concrètement, nous allons essayer de prendre contact avec 2-3 jeunes roms et de se rendre dans la maison des Acacias lors d’un mardi après midi. Si les choses se passent bien, nous avons le projet de faire un repas avec eux lors d’un vendredi soir.

    ————————————————————————————————————

    Nous avons réussi à entrer en contact avec Mme Claire Auzias, historienne spécialiste de l’histoire des Roms. Nous l’avons invité à venir dans notre établissement afin de faire une conférence suivie d’une table ronde sur le sujet des Roms.

    Cette conférence aura lieu le jeudi 18 février 2010 en salle 172 de l’ECG Jean-Piaget.

    Cette conférence remplace l’idée que nous avions eu à propos d’organiser une “journée Roms” dans notre école qui posait de nombreux problèmes techniques. Nous avons la chance de pouvoir compter sur sa venue qui sera très enrichissante tant au niveau de la culture générale qu’au point de vue humain.

    Nous publierons bientôt le compte rendu de cet événement qui je l’espère rencontrera du succès auprès de nos camarades.

    3 mars 2010

    La semaine du mercredi 3 mars nous avons pris contact avec la maison de quartier des Acacias. Nous avons expliqué notre projet, de vouloir faire une soirée avec un repas et un moment de partage de musique, qui a pour but de réunir des jeunes roms et des jeunes « d’ici » afin d’amoindrir les préjugés sur la culture rrom.

    Les animateurs de la maison de quartier nous ont répondu plutôt favorablement en nous donnant un rendez- vous pour une rencontre le vendredi 12 mars afin que nous puissions expliquer en vu d’organiser et concrétiser notre projet.

    De plus le mercredi 3 mars, nous avons rédigé une demande de fonds au « Fonds jeunesse » afin de pouvoir financer notre projet. Nous avons estimer notre budget à environ 500fr. Qui devraient nous permettre de couvrir les fonds du repas ainsi que les musiciens Roms.

    Voici la lettre:

    Commission Fonds Jeunesse

    Damien Berthod

    Rue Prévost-Martin 6

    Case postale 192

    1211 Genève 4

    Concerne: Demande de fonds

    Monsieur,

    Nous sommes cinq jeunes en 3 ème année de l’ECG de Jean-Piaget.

    Après une intervention dans notre classe de civisme du CODAP et de différents acteurs associatifs sur la précarité à Genève , nous nous sommes rendues compte qu’il y a beaucoup de préjugés sur les Rroms c’ est pourquoi nous avons pris l’initiative d’élaborer un projet, en collaboration avec le CODAP, concernant les Rroms.

    Le but de notre projet est de créer une rencontre musicale le vendredi soir 26 mars 2010, c’est-à-dire de faire chanter des jeunes de la maison de quartier des acacias et des Rroms, afin de créer un échange culturel, ce qui permettrait de sensibiliser les jeunes.

    Pour que la rencontre ait lieu, nous avons contacté l’association « Mesemrom », qui va faire le nécessaire pour que des Rroms participent à notre projet.

    De plus, pour que la rencontre soit plus chaleureuse nous souhaitons organiser un repas avant le concert. Le but de ce repas est d’établir un contact entre les deux cultures.

    Pour que notre projet ait lieu, nous avons besoin d’une aide financière de 550frs. Cette somme nous permettra de payer les musiciens Rroms, pour qui il faut compter environ 400frs pour trois groupes, et d’organiser le repas que nous avons estimer à 150 frs pour faire des spaghettis et amener des boissons.

    En attendant votre réponse, recevez nos salutations distinguées.

    Flurina Nunes 14.04.90, Prescilla Pandi 02.07.91, Fjolla Hasani 02.11.90,Diana Pereira 23.07.92, Stéphanie Prat 25.03.90

    Aujourd’hui mercredi 10 mars, nous avons établi une liste de choses qu’on devra accomplir.

    Premièrement , comme prévu nous avons rendez-vous avec un animateur de la maison de quartier des Acacias. Nous lui poseront ces question suivantes:

    - Quelles dates leurs conviendraient afin d’accomplir notre projet?

    - La liste d’achats qu’il  faudrait faire pour la nourriture

    - Les installations techniques

    -Connaissances de jeunes musiciens d’ici

    • La sécurité

    Nous allons également appelé Eric, afin de savoir quel sera le budget afin de payer les musiciens rroms. Puis nous finiront par contacter la Mesomerom ont, afin de savoir si ils peuvent aussi emmener des familles en plus des jeunes.

    10 mars 2010

    Comme prévu la conférence a eu lieu le 18 février, des élèves, des  enseignants ainsi qu’une représentante du CODAP et un membre de mesemrom étaient présent, nous étions environ 25 .

    Mme Claire Auzias nous a présenté un historique sur les Rroms, en insistant sur l’extermination à la 2 ème guerre mondiale et sur la polique suisse par rapport aux Rroms. Suite à la présentation nous avons pu poser des questions et finalement nous avons fait une photo avec le drapeau rrom et Mme Claire Auzias.

    La conférence s’est bien déroulée. Mme Claire Auzias s’est montrée disponible pour répondre à nos questions et son engouement à nous parler de ce sujet était très communicatif. Grâce aux explications de Mme Claire Auzias , nous avons pu clarifier nos idées à propos de l’histoire des Rroms. Nous l’a remercions d’ être venue et de nous avoir fait part de ses connaissances.

    24 mars :

    La semaine du 12 mars nous avons rencontré les animateurs de la maison de quartier des acacias. Le but était de présenter notre projet et de voir si il était réalisable.

    Après avoir discuter avec eux nous avons conclu qu’il serait difficile de créer une rencontre musicale car cela serai trop brusque et ne permetterait rien de concluant. En effet, les jeunes de la maison de quartier n’accepteraient pas d’acceuillir des jeunes “étrangers” pour faire de la musique.

    La conclusion prise avec les animateurs est de créer une première rencontre lors d’une après-midi avec seulement 2-3 roms (jeunes). Lors de cette rencontre le but est de faire des activités telles que du ping pong, baby foot ou autre activité où la langue n’est pas une barrière. Par cette démarche nous pensons qu’une intégration, ou du moins une ouverture à l’autre est envisageable.

    PLus concretement nous allons essayer de prendre contacte avec 2-3 jeunes roms et de se rendre dans la maison des acacias lors d’un mardi après midi. Si les choses se passent bien nous avons le projet de faire un repas avec eux lors d’un vendredi soir.

    Laisser un commentaire