• septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • StatPress

    Visits today: 56
  • Soirée irakienne

    Atelier sur le racisme au Service des Classes d’Accueil et d’Insertion (SCAI) avec la collaboration de la Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA), une association créée en 1927 à Paris et qui lutte activement contre les discriminations raciales et le Collectif Afro Swiss qui milite contre le racisme anti-noir.

    La première séance de cet atelier sur le racisme a été animée par la LICRA et consistait en une présentation du fonctionnement des mécanismes de discrimination raciale. Au cours de la séance suivante les élèves se sont emparés du sujet,  suite à  la diffusion d’un court métrage pédagogique et d’affiches à caractère raciste, en saisissant l’importance de réagir de manière citoyenne, réfléchie et non violente, contre la discrimination raciale sous toutes ses formes. Les élèves ont soulevé différentes questions comme les effets des insultes racistes et discriminatoires sur les personnes concernées, la situation vécue dans leurs quartiers, sur les comportements des autorités ou encore les difficultés  rencontrées à l’entrée de certains établissements publics.

    Ces élèves se sentaient au  premier abord peu concernés par la thématique du racisme, mais Anti Moutonfinalement ils ont compris les enjeux et les réalités sous-jacentes à ce phénomène.

    Au cours de la troisième séance, le Collectif afro Swiss est venu expliquer les mécanismes de création d’une association, les différentes typologies du racisme, ainsi que les possibilités de mobilisation de chaque citoyen envers une problématique qui le concerne. Les élèves ont apprécié l’intervention et ont commencé à imaginer des projets de lobby en faveur d’une application plus stricte de l’article 261 bis du code pénal contre la discrimination raciale.

    Le projet des élèves:

    ¨

    Nous nous sommes rendus compte que l’image de l’Irak était plutôt négative et que les personnes associaient l’Irak a ce que les médias peuvent montrer:  la guerre , des attentats… Nous voulions donner une nouvelle image car l’Irak n’est pas qu’une guerre,  c’est un pays culturel, très riche, avec beaucoup de différences ethniques .

    Nous avons pensé faire une affiche qui aurait pour but de changer l’image négative  que les médias ont pu montrer, en contrastant les images de la guerre avec celles de la  beauté des paysages et de la culture de l’Irak . Voici que que nous avons imaginé:

    L’Irak n’est pas qu’une guerre

    Ensuite nous avons pensé à  faire une soirée irakienne qui aurait pour but de toucher directement les personnes en leur faisant connaître la musique irakienne,  la danse, la gastronomie…Elle a aussi pour but  de sensibiliser les gens, de leur dire de ne pas tomber dans les préjugés que les médias peuvent nous mettre en tête.


    Pour organiser cette soirée, nous avons contacté l’association irakienne à Genève pour savoir si elle voulait collaborer avec nous. Ensuite nous avons rencontré le président de l’association

    Hassan, qui nous a proposé de découvrir la culture irakienne en allant chez lui pour apprendre à faire à manger, danser, apprendre l’histoire de l’Irak et s’amuser…!

    On a parlé avec lui, et on lui a proposé de faire une fête irakienne: il a dit oui. De son côté, il a fait les démarches nécessaires pour avoir une salle, un groupe de musique irakienne, et les gens de sa communauté qui viendraient. De notre côté, nous nous sommes organisés pour acheter la nourriture, les boissons, et les accessoires de la soirée. Nous avons également fait une affiche pour promouvoir la soirée auprès de nos parents et amis.

    Ensuite nous sommes allés à la salle que Hassan a loué. Nous sommes arrivés à midi, et nous avons commencé à préparer la nourriture et les décorations de la salle.


    Le plat que nous avons préparé était une spécialité irakienne: le byriani, composé de patates, carottes, petit-pois, riz, poulet, purée de lentilles, salade et yaourt nature. Excellent!!! A faire chez soi!

    Au début de la soirée, nous avons présenté notre projet au public, Hassan a traduit pour nous en arabe pour les personnes qui ne comprenaient pas le français:

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/ihP48kue_7Q" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    Enfin, la soirée s’est bien déroulée, nous avons chanté dansé et bien rigolé. Les invités ont également commencé à danser, chanter.

    Organiser cette soirée nous a beaucoup plus. Ce que nous avons aimé, c’est préparer la salle avec Noli, déguster la nourriture irakienne. Nous sommes fiers de notre travail. Nous avons fait une recette de plus de 1200.-, ce qui a permis de couvrir tous les frais de la soirée.

    Un commentaire pour “Soirée irakienne”

    1. Ahmed écrit:

      Super , ca a l’aire que vous avez eu du bon temps

      felicitations de l’autre bout du monde :)

    Laisser un commentaire