• septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • StatPress

    Visits today: 65
  • Soirée multiculturelle

    Salut à tous!

    Nous sommes 5 élèves de l’École de Culture Générale Jean-Piaget.

    Dans le cadre de notre cours de civisme avec comme professeur Mr.Guida, nous avons eu la possibilité d’organiser des projets pour lutter contre la discrimination (le racisme).

    Notre idée de projet a donc été de réaliser une soirée multiculturelle, pour pouvoir toucher un publique large, passer une bonne soirée, et surtout récolter des fonds à verser à une association anti-racisme.

    Pour mettre ce projet en œuvre, nous avons décidés de contacter plusieurs association tel que le CEFAM, la délégation des jeunes Boliviens des projets Waki, etc.

    Cependant, avant de décider d’éventuelles dates avec eux, il nous faut la confirmation d’une salle (la maison de quartier de Carouge) qui celle-ci nous donnera une réponse début Mars.

    En attendant, nous avons déjà eu un premier contact positif avec la délégation des jeunes Boliviens, qui se rendent en Suisse durant la période fin Avril, début Mai.

    Malgré les contraintes avec le temps (peu de séances, voyage d’étude et attente de la confirmation de la salle) nous sommes spécialement motivées à mettre en œuvre ce projet.

    Gabrielle, Maeva, Vanina, Tamara, Sarah.

    Problématique:

    Suite aux différentes réflexions que nous avons menées sur le racisme, nous avons pu comprendre ce qu’est la véritable définition du racisme. Nous avons constaté que les principales causes de racisme sont les préjugés issus le plus souvent de la méconnaissance de l’autre. Nous nous sommes ensuite répartis en groupe afin de réfléchir à une petite initiative anti-racisme que nous pourrions mener. Nous avons décidé d’organiser un projet scolaire qui prendrait la forme d’une soirée « multiculturelle »

    Objectifs:

    Sensibiliser des jeunes d’une maison de quartier contre le racisme

    Organiser un brassage culturel

    Soutenir financièrement une association antiraciste

    Étapes du projet et activités:

    1. Chercher une maison de quartier et négocier avec les éducateurs

    2. Trouver des associations pouvant participer à notre soirée pour organiser des activités

    3. Trouver des groupes

    4. Faire la promotion de notre soirée

    5. Préparer et gérer la soirée

    Nous avons choisi d’organiser une soirée qui aurait pour but de sensibiliser les jeunes au problème du racisme et de créer un mélange de culture avec les gens présents à notre soirée.

    Notre idée de projet a donc été de réaliser une soirée multiculturelle, pour pouvoir toucher un public large, passer une bonne soirée, et surtout récolter des fonds pour une association anti-racisme. Pour mettre ce projet en œuvre, nous avons décidé de contacter plusieurs associations, telles que le CEFAM, la délégation des jeunes Boliviens des Projets Waki, etc.

    Pour cela, nous avons premièrement contacté une maison de quartier afin de trouver une date, ainsi qu’un lieu. Nous avons été reçus par la maison de quartier de Champel qui était très favorable à notre projet. Après avoir convenu d’une date avec eux, nous avons commencé à contacter les associations que nous pensions faire venir.

    Beaucoup d’associations, telles que le CEFAM ou les Projets Waki n’étaient malheureusement pas disponible à la date fixée.

    Nous avons alors demandé à Eloïse de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, qui était venue animer les deux premiers cours sur le racisme, de venir animer des ateliers pour les jeunes de la maison de quartier.

    Nous avons contacté des amis qui font de la musique pour avoir quelques concerts. Il y avait donc deux concerts de rap, des danseuses et un DJ.

    En ce qui concerne les boissons, nous avons fait une commande au Réservoir (commerce équitable) qui nous a livré directement sur place. Pour la nourriture, nous l’avons préparée nous-mêmes tout l’après-midi.

    Pour l’argent, nous n’avons pas fait de demande de fonds. Nous avons avancé l’argent et avons pu nous rembourser et même verser des fonds à la LICRA (Ligue International contre le Racisme et l’Antisémitisme).

    Laisser un commentaire