• novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • StatPress

    Visits today: 24
  • Préjugés entre jeunes Noirs et vieux Blancs..?

    Objectif :


    Nous pouvons constater que les étrangers subissent certaines lois qui sont dites racistes (= renvois des « criminels » étrangers). De plus, ils sont mis à l’écart avec l’emplacement de leur logement ( =regroupés dans des cités, HLM). Les étrangers subissent des insultes verbales, dans la vie courante et certains ont même des agressions physiques en rapport avec leurs origines. En outre, dans le milieu professionnel, l’embauche n’est pas facile quand nous avons une couleur de peau différente du pays d’adoption, une culture différente, des accents et des noms à forte connotation étrangère. Nous remarquons que les personnes âgées, non-cultivées ou très nationalistes sont plus racistes que les autres citoyens. Donc, notre objectif sera celui de rencontrer autours d’une table des personnes âgées, de leur soumettre un questionnaire et de discuter avec eux, pour qu’ils cessent d’avoir des préjugés.

    Le message à faire passer: il n’y a aucune différence entre un suisse et un étranger, car les frontières ont été créé par les hommes, et que le concept de race a été inventé par les hommes, on est tous nés humains.

    Les étapes du projet:

    1. Nous allons prendre contact avec une association destinée aux personnes du troisième âge (EMS- La Châtelaine)
    2.Nous nous rassemblerons pour visionner un film et se questionner sur les préjugés à propos des étrangers.

    journal de bord:

    20.01.11:
    Nous avons créer un questionnaire
    27.01.11:
    Nous avons téléphoné à plusieurs EMS pour avoir une permission d’entretien avec des résidents et certaines d’entre elles ont répondu négativement.
    31.01.11:
    Nous avons reçu une réponse positive de la part de l’EMS de Châtelaine ( Mme Brifa, animatrice) pour fixer un rendez-vous le mercredi suivant ( 09.02.11)
    09.02.11:
    Le rendez-vous a bien eu lieu, comme prévu.

    Questionnaire:

      1) Avez-vous des ancêtres étrangers?

      2) Êtes-vous plus de droite ou de gauche?

      3) Qu’avez-vous voté lors de l’initiative du “renvois des étrangers criminels “?

      4) Étiez-vous informé du caractère extrême de l’initiative proposée par le parti de l’UDC? (touchant autant un Sénégalais qui vend de la drogue qu’un Italien qui vole du pain)


      5) Connaissez-vous les affiches de l’UDC? Êtes-vous choqués par celles-ci?


      6) Pensez-vous que les actes de délinquances sont en rapport avec les origines des délinquants?


      7) Pensez-vous qu’un suisse peut être délinquant?


      8) Sentez-vous vous racistes envers les suisses délinquants de la même manière que seriez raciste envers un étranger délinquant?


      9) Avez-vous peur des étrangers, ceux différents physiquement, d’origines différentes et de religion non-chrétienne? Pourquoi?


      10) Pensez-vous que vos idées préconçues/préjugés sont fondés?


      11) Pouvons-nous vous convaincre sur le sujet?


      12) Regardez-vous beaucoup les médias? Ont-ils un impact sur vos préjugés?


      13) Qu’est ce que cela vous fait de savoir que votre voiture est italienne, votre couscous est arabe et votre thé chinois?

      Réponses:
      De manière générale les réponses étaient données par une minorité d’intervenants, certains étaient plus actifs que d’autres ce qui fait que les réponses aux questions ne sont pas forcément exhaustives. Forcément, on ne pouvait pas les forcer à répondre.
      Lors de la confection du questionnaire nous étions dans un état d’esprit d’avoir affaire à une foule de personnes dont une majorité serait empli de préjugé et racistes, donc le questionnaire a été conçu dans cette optique là, du coup la pertinence des questions à considérablement chuté dans la mesure où nous avions affaire à des personnes très ouvertes d’esprit, des discours “jeunes” absolument pas comme nous le pensions initialement.

      1) La majorité des résidents qui ont accepté d’être présent ce jour là étaient et avaient des ancêtres suisses, il y avait également 2 suisse-allemand et une italienne.
      2) Une personne était de droite, un vieil homme plutôt cultivé nous a fait comprendre le manque de pertinence de notre question dans le sens où on ne peut pas réduire les pensées des gens à des orientation politique, ce n’est pas parce qu’un tel à globalement des idées de droite que toute ses idées seront de droite…
      3) ceux qui nous ont répondu ont voté NON à cette initiative, ils étaient même plutôt outré du caractère absurde de cette initiative et certain qualifiait le partie de l’UDC comme un parti propagandiste se servant de la peur pour arrivé à leurs fins et inciter le peuple craintif de rejoindre leurs avis.
      4) Encore une fois l’interrogation a été remise en question, une personne disait que la gravité de l’acte n’avait aucun rapport avec l’origine de la personne, au final la question n’a pas été très bien comprise selon nous.
      5) La totalité des répondants ont dit qu’effectivement les affiches de l?UDC les choquaient et une personne s’est dite être contre cette manipulation du peuple par la foule, cette instrumentalisation de la peur.
      6) Ils ont rigolé et répondu qu’évidemment c’était le cas, que la délinquance n’avait pas de rapport avec l’origine et qu’il y avait des habitants de souches  délinquants comme partout sur Terre.
      7) comme 6)

      8) Un couple présent a pris la parole pour raconter une anecdote; ils étaient à pékin et au final ils étaient dans la peau d’étranger, et au final le sentiment de peur n’est pas exclusivement propre aux allochtones dans la mesure où on est tous l’étranger de quelqu’un d’autre
      9) La 8 y répond.
      10)La majorité était d’accord pour dire qu’il était nécessaire de se remettre en question car absolument toute les connaissances qu’on a nous ont été transmise par autrui et les préjugés proviennent de connaissances, en somme nos préjugés proviennent des idées d’autres personnes, ils viennent d’ailleurs, ce sont des idées préconçues et donc créer auparavant par d’autres personnes.
      12) Oui les médias sont une source de crainte et de peur. Ils nous informent sur les actualités mondiales, les guerres, les conflits et ils nous transmettent leur vision des choses qui est celle de l’Occident, de l’ONU, en parlant de guerre une question subsidiaire nous est venue celle de savoir de quelle façon ils percevaient les événement en Afghanistan, les ingérence militaire etc, la majorité était d’accord de dire que la guerre ne résout rien et que les victimes étaient des civils et que de ce fait c’était catastrophique (car il faut bien  comprendre que la majorité des personnes présente ce mercredi après midi avaient déjà vécu de près ou de loin des événement a peu près similaire notamment le fascisme de Mussolini, les déportation, forcément ils voyaient les choses d’un point de vue humaniste et étaient du coté des civils
      13) ils ont rigolé et ont dis que cela dépendait des gout de chacun et que c’était pas un problème que leur café viennent d’ici ou que leur voiture de là.

      En conclusion ce qui ressort de cette journée de débat est que nous avions des préjugés sur eux qui se sont avérés faux car les personnes présentes étaient ouvertes d’esprit et que d’autres personnes plus renfermées n’ont pas voulu venir discuter de peur d’être jugées. Globalement ils étaient d’accord pour dire que la mondialisation était une bonne chose et que le mélange des origines ne leur posaient pas de problèmes à part celui de la communication et qu’il serait plus simple d’avoir une langue universelle comme le espéranto pour que tout les citoyens occidentaux puissent se comprendre et par conséquent aient moins d’incompréhension due a une difficulté de communication.

    Liens

    Cité Séniors

    Collectif Afroswiss

    Associations communautaires à Genève

    3 Commentaires pour “Préjugés entre jeunes Noirs et vieux Blancs..?”

    1. catherine luthy écrit:

      Bonjour,

      Votre projet prend forme, il y a des liens, à poursuivre !

      à jeudi.

    2. catherine luthy écrit:

      Bonsoir,

      C’est bien ce questionnaire, varié, pas trop long. Est-ce que le terme “préjugé” n’est pas un peu jugeant. Il ne faudrait pas que vos “volontaires” pour participer se sentent jugés dès le départ. Relire aussi pour les accords et la question 4 n’est pas claire dans sa formulation.

      à jeudi!

    3. catherine luthy écrit:

      Félicitations pour avoir mené votre projet jusqu’au bout et vous êtes remis vous-même en question !

    Laisser un commentaire