• novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • StatPress

    Visits today: 31
  • Lobbying accessibilité Handicap JC2

    Problématique:

    L’inaccessibilité des écoles aux handicapés physiques

    Objectifs:

    Réduire les obstacles et promouvoir l’intégration par la mobilisation et la sensibilisation.

    Activité:

    - Discuter avec la Direction de L’ECG, Jean-Piaget, car cette école est accessible aux handicapés et ensuite étudier les caractéristiques d’une école accueillante

    - Faire un compte rendu de plusieurs écoles non-accessibles

    - Prendre contact l’association Handicap Architecture Urbanisme pour avoir de plus amples informations sur l’accessibilité aux établissements scolaires pour être sur d’être crédible auprès du public ciblé par notre projet et pétition.

    - Écrire et faire signer une pétition contre l’inaccessibilité aux handicapés physiques dans les établissements scolaires.

    - Écrire, compte rendu à l’appui, aux écoles et / ou à Charles Beer .

    Journal de bord:

    Jeudi 2 décembre 2010

    Nous avons prit contacte avec l’association “Handicap Architecture Urbanisme” pour savoir quels établissements scolaires ne sont pas accessible aux personnes avec un handicap physique.

    Nous avons aussi commencer a réfléchir au texte que nous allons joindre à notre pétition et commencerons à l’écrire lorsque l’association nous aura apporté de plus amples informations concernant l’accessibilité aux établissements scolaires à Genève.

    ( Tiffany et Sanna )

    Jeudi 9 décembre 2010

    Nous avons essayer de prendre contact avec la vice-présidente de l’association  “Handicap Architecture Urbanisme”, mais n’étant pas disponible elle nous a dit qu’elle nous rappellerai au plus vite.

    Nous avons également commencé à rédiger la pétition, mais nous sommes dans une impasse, tant que nous n’arriverons pas à obtenir un rendez-vous avec une personne de l’association  “Handicap Architecture Urbanisme” nous ne pourrons pas commencer concrètement nos démarches.

    ( Elsa et Alizée )

    Jeudi 16 décembre

    Nous avons essayé de prendre contact avec Mme Isabelle Terrier, vice-présidente de l’association HAU, mais sans aucune réponse de sa part. Nous tentons encore aujourd’hui de l’atteindre par l’intermédiaire d’un e-mail.

    Actuellement, nous essayons de rédiger la pétition qui sera modifié par la suite, lorsque nous aurons réussi à nous procurer les informations dont nous avons besoin. Nous essayons malgré tout d’obtenir des informations par Internet, concernant les différents modèles de chaises roulantes (électriques) ainsi que les différentes zones d’inaccessibilités dans les écoles.

    ( Nuno et Christelle )

    Jeudi 13 janvier 2011

    Pétition pour l’accessibilité des écoles aux handicapés physiques :

    Nous constatons que certaines écoles sont inaccessibles aux personnes en fauteuils roulant. Au collège Calvin, par exemple, il n’y a qu’un ascenseur sur cinq bâtiments et certaines portes sont extrêmement lourdes à ouvrir même pour des personnes valides. Au collège De Candolle, il n’y en a pas non plus.

    Les écoles des Bougeries, d’Hugo-de-Senger et l’université des Bastions ne sont dotées  ni de rampes d’accès ni d’ascenseurs.

    Toutes ces contraintes obligent donc les personnes en fauteuil roulant à se déplacer dans des écoles plus ou moins loin de chez elles ou jusque dans des écoles spécialisées.

    Ainsi cet état de fait, empêche ces personnes de s’intégrer avec des personnes valides.

    Il y a d’autres écoles qui ne sont pas non plus accessibles; comme par exemple l’école de Compesières

    L’école des Roseraies est un bon exemple pour son accessibilité à des personnes handicapées physiques. Elle est munie d’une rampe d’accès ainsi que d’un monte escalier.

    Nous demandons suite au constat de ces injustices :

    - des rampes d’accès ( accessibles dans les deux sens ) dans toutes les écoles de Genève.

    - des ascenseurs de taille adaptée pour toutes les sortes de fauteuils roulant.

    - des portes légère s’ouvrant dans les deux sens ou automatiques.

    - un mobilier adapté pour les cours ( bureaux )

    ( Sanna, Alizée. Elsa, Christelle. Nuno et Tiffany )

    Nous avons écrit la pétition ci-dessus et nous avons également téléphoner au DIP qui ferme son secrétariat à 16h30.

    Nous avons aussi tenté de joindre Madame Isabelle Terrie, qui était malheureusement injoignable.

    Nous l’avons rappeler pendant la semaine et nous avons obtenu un rendez-vous pour le jeudi 20 janvier 2011 à la bibliothèque de l’École de Culture Générale Jean-Piaget.

    Numéros de téléphone :

    - HAU-GE.CH ( Association Handicap Urbanisme ) 022 737 08 08

    - Isabelle Terrie ( Vice présidente recommandée par le HAU ) 079 208 51 62

    ( Sanna, Nuno et Tiffany )

    Jeudi 20 janvier 2011

    - Nous avons reçu Madame Isabelle Terrie qui a eu l’amabilité de se déplacer jusqu’à l’École de Culture Générale pour nous accorder un moment afin de répondre à nos questions et nous donner des conseils

    - Nous avons également tenter de joindre Madame Renate Von Davier, chargée de mission pour l’intégration scolaire des élèves handicapés au PO . Elle nous a donné un rendez-vous pour le jeudi 10 février, ce qui ne nous convient vraiment pas.

    ( Sanna, Nuno et Tiffany )

    Jeudi 27 janvier

    -  Monsieur Selim à téléphoner à une collègue du DIP qui lui a donné l’adresse e-mail de Madame Renate Von Davier.

    - Nous lui écrivons un e-mail pour qu’elle puisse répondre à nos dernières questions afin d’améliorer et d’achever notre pétition.

    ( Sanna, Nuno et Tiffany )

    Jeudi 3 fervrier

    Nous avons décidé de finaliser la pétition tel que Madame Terrie nous l’avait conseillé car le DIP n’a pas l’air de vouloir répondre a nos nombreuses prises de contactes.

    Nouvelle version de la pétition:

    Nous aimerions citer les lois concernant des droits que nous avons tous :
    L’art. 8 Egalité de la confédération Suisse

    1 Tous les êtres humains sont égaux devant la loi.

    2 Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa race, de son sexe, de son âge, de sa langue, de sa situation sociale, de son mode de vie, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience corporelle, mentale ou psychique.

    4 La loi prévoit des mesures en vue d’éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées.

    Ainsi que l’article 7 de la déclartion universelle des droits de l’Homme


    Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

    Pour rendre accessible les écoles aux personnes à mobilité réduites :

    Nous constatons que certaines écoles sont inaccessibles aux personnes en fauteuils roulant. Au collège Calvin, par exemple, il n’y a qu’un ascenseur sur cinq bâtiments et certaines portes sont extrêmement lourdes à ouvrir même pour des personnes valides. Au collège De Candolle, il n’y a pas non plus.

    Les écoles des Bougeries, d’Hugo Tzänger et l’université des Bastions ne sont dotées  ni de rampes d’accès ni d’ascenseurs.

    Toutes ces contraintes obligent donc les personnes en fauteuil roulant à se déplacer dans des écoles plus ou moins loin de chez elles ou jusque dans des écoles spécialisées.

    Ainsi cet état de fait, empêche ces personnes de s’intégrer avec des personnes valides.

    Il y a d’autres écoles qui ne sont pas non plus accessibles : (…)

    L’école des Roseraies est un bon exemple pour son accessibilité à des personnes handicapées physiques. Elle est munie d’une rampe d’accès ainsi que d’un monte escalier.

    Nous demandons suite au constat de ces discriminations :

    - des rampes d’accès ( accessibles dans les deux sens ) dans toutes les écoles de Genève.

    - des ascenseurs de taille adaptée pour toutes les sortes de fauteuils roulant.

    - des portes légère s’ouvrant dans les deux sens ou automatiques.

    - un mobilier adapté pour les cours ( bureaux )

    ( Alizée, Sanna )

    Laisser un commentaire