• décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • StatPress

    Visits today: 56
  • Ton apparence n’est pas une différence

    Partager

    Projet mené par: Joëlle, Alexia, Jessica, Débora

    PROBLÉMATIQUE: Nous avons pu constater que les personnes physiquement différentes étaient discriminées. Elles sont discriminées soit à cause de leur handicap physique (chaise roulante, une personne qui boîte), la couleur de peau et l’aspect physique.

    Ces personnes sont discriminées par des gens qui ne connaissent pas l’autre, qui font des préjugés et  se moquent d’eux. Souvent les gens qui font ces préjugés excluent ces personnes, les insultent ou même montrent des signes violents envers eux. Les enfants ne discriminent pas sur les mêmes critères que les adultes. Par exemple les enfants peuvent discriminer un autre enfant parce qu’il a les oreilles décollés alors que pour les adultes, une personne de couleur trouvera moins facilement du travail justement à cause des préjugés. Les enfants sont influencés par les plus grands, leurs idées se forment d’après leur entourage. Les parents vont leur inculquer leurs propres idées, ils ne pourront donc pas se faire leurs propres idées.

    OBJECTIFS: Nous aimerions sensibiliser les élèves d’une classe de primaire afin qu’ils prennent conscience qu’ils ont des préjugés et nous essayerons de les corriger.

    ACTIVITÉ: Pour ce faire, nous allons nous rendre dans une classe de 5ème primaire et faire participer  les élèves à diverses activités pour leur faire comprendre ce qu’est la discrimination.

    Notre première activité est de séparer les élèves en fonction de leur couleurs de yeux (foncés/clairs). A l’un des deux groupes, nous allons leur donner à boire, à manger, les asseoir et parler avec eux, tandis que les autres nous les ignorerons complétement pendant 5-10 minutes. Après cela, nous demanderons à chacun d’écrire ce qu’ils ont ressenti, sur une grande pancarte.

    La deuxième activité consistera à leur expliquer ce qu’est la discrimination ainsi que la hiérarchisation de celle-ci à l’aide de boîtes et de dragibus de couleurs différentes.

    Notre troisième activité est de leur faire faire des petits jeux de rôles, dans lesquels une personne sera discriminée et leur montrer comment on pourrait réagir dans ces différentes situations auxquelles ils pourraient se retrouver un jour ou l’autre confrontés.

    La quatrième activité, est de leur faire lire des petites BDs sur la discrimination tiré de la brochure ”Moi, raciste?”, on leur demandera ce qu’ils pensent de cela.

    Notre dernière activité est de créer un dialogue avec les enfants afin de savoir ce qu’ils pensent de la discrimination et peut-être qu’ils nous  racontent des expériences de personnes qu’ils connaissent ou leurs expériences propres.

    Journal de bord:

    Vendredi 10 décembre 2010: Nous avons envoyé à la directrice d’une école primaire, la lettre de demande pour avoir la permission de présenter notre atelier dans une classe de 5ème primaire.

    Lundi 13 décembre 2010: Nous avons cherché des activités ludiques dans la brochure “Moi, raciste?!?” et nous avons commencé à faire un plan pour notre atelier.

    Lundi 10 Janvier 2011 : Nous n’avons toujours pas reçu de réponse de l’école. Alors nous avons appelé et nous aurons la réponse en fin de semaine.

    Lundi 17 janvier 2011: La réponse pour intervenir dans l’école En Sauvy a été malheureusement négative. Nous avons essayer de joindre une autre école mais pour le moment nous sommes en attente de leur réponse.

    Financement : Pour notre projet nous aurons besoin de 30.- pour acheter des bonbons et des boissons pour les enfants. Pour financer celà nous allons faire des petits sachets de biscuits et les vendre dans nos immeubles.

    Court-métrage: décollons les étiquettes

    Bilan de la deuxième séance d’animation:

    Points positifs:

    Ca s’est bien passé! Nous avons réussi à faire passé notre message. L’objectif est atteint.

    Bonne expérience d’animation

    C’est mieux d’animer une discussion sans ses notes sous les yeux.

    Cette fois, on a pris notre temps, laissé les élèves parler, et ça a mieux marché

    Points négatifs:

    moins d’ambiance que la dernière fois, plus de timidité

    manque de participation

    A améliorer:

    Ne pas oublier de se présenter et d’établir un cadre de discusssion en début de séance

    Voir si notre atelier est faisable tel chez les plus petits, ou au Cycle d’orientation

    En conclusion, notre projet s’est bien déroulé. Nous l’avons fait deux fois. La deuxième fois s’est mieux déroulée. Nous avons appris à organiser un projet, prendre des décisions et encore beaucoup de choses. Notre objectif était de sensibiliser les enfants de l’école primaire sur les différentes discriminations, notre objectif a été atteint. Nous avons pris beaucoup de plaisir a monter ce projet.

    LIENS ET DOCUMENTS UTILES:

    Département fédéral de l’intérieur (DFI)

    Commission fédérale contre le racisme,

    Service de lutte contre le racisme

    Réseau de consultation pour victimes du racisme, Manuel  pratique de soutien à la consultation pour victimes de racismes,

    Collectif-Afro Swiss, Collectif de femmes et d’hommes noirs résidant en Suisse animé par la volonté de faire évoluer les mentalités

    Stopexlusion.ch, Coordination contre l’exclusion et la xénophobie

    Court métrage de critique aux affiches de l’UDC fait parmi un groupe de cinéastes tessinois:
    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/48B9hW_8Xy0" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    Mouton de garde, initiative citoyenne créée en réaction aux dérapages de la campagne électorale suisse des moutons de l’UDC en 2007

    Initiative de protestation contre les affiches sur les criminels étrangers

    Mouvement des créatifs suisses

    Mouvement Seuls les moutons votent UDC,

    Aucun commentaire.