• janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • StatPress

    Visits today: 56
  • discrimination médias migrants

    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Problématique : Notre sujet parle des étrangers en général, il traite surtout de la façon dont sont perçus les étrangers en Suisse dans les médias, c’est principalement la mauvaise image qu’on leur donne qui nous interpellent le plus. Nous constatons que les médias suisses discriminent d’une manière subtile et peut-être inconsciente certains étrangers et nous avons le sentiment que cela n’est pas toujours justifié. En effet dans l’article 8 de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste nous pouvons lire : “Respecter la dignité humaine ; le/la journaliste doit éviter toute allusion, par le texte, l’image et le son, à l’appartenance ethnique ou nationale d’une personne [...] qui aurait un caractère discriminatoire [...] dans le respect devant la souffrance des victimes et les sentiments de leurs proches.” Malheureusement ce droit n’est que très modérément respecté. Nous faisons l’hypothèse que les journalistes veulent attirer et choquer le lecteur. Pour cela, ils se servent des préjugés de la population. Ils savent que si un titre contient le mot “étranger”, l’article tapera plus dans l’œil du lecteur. Ils cherchent à vendre à tout prix, ils profitent donc de certaines peurs infondées et jouent avec les sentiments de la population.

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    A Genève, il y a l’association Carrefour-Rue et  le collectif afro-suisse.

    Campagne: Dites non à la discrimination! Conseil de l’Europe

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION
    OBJECTIF  DU PROJET:

    Avoir un impact sur quelqu’un (journalistes, lecteurs, élèves)

    Faire comprendre aux lecteurs de la Tribune de Genève, du matin et du 20 minutes que la criminalité des étrangers relayées par les médias ne concerne qu’une minorité d’entre eux.

    Faire comprendre aux journalistes que donner la nationalité des personnes commettant des délits  peut conduire à des préjugés dans la population.

    Faire passer une image positive des migrants dans la presse

    PUBLIC CIBLE :
    Les journalistes qui ont pût écrire des articles discriminatoires sur des étrangers. Et par là suite viser le lecteur qui aura peut-être une meilleure vision des étrangers avec des articles qui dévalorisent moins les étrangers.
    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :

    Le cadre scolaire (Géraldine et madame Sauser-Hall)

    OBSTACLES :

    Les journaux et les journalistes qui s’opposent à l’idée de notre projet. Qui ne sont pas d’accord de nous recevoir ou de répondre à nos questions.

    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:

    Rencontre en personne avec un journaliste qui travaille soit pour la Tribune, le 20 minutes et le matin. et lui soumettre des questions. Si cette rencontre ne peut pas être faite, le questionnaire sera envoyé par mail.

    Les questions sont les suivantes :

    1. Pensez-vous que certains médias ont des propos discriminatoires envers les migrants ?
    2. Si oui, qu’en pensez-vous ?
    3. Connaissez-vous la déclaration des devoirs et droit des journalistes ? Si oui, qu’en pensez-vous ?
    4. Pensez-vous que certains journalistes doivent tenir compte de cette déclaration quand ils rédigent leurs articles’ ?
    5. Pourquoi trouve t-on des articles qui ne respectent pas ce droit ?
    6. Pensez-vous que certains journalistes le font de manière délibéré ?
    7. Pour un journaliste, est-il important de citer la nationalité d’un étranger qui commet un crime sachant que dans un pays comme la Suisse les étrangers sont constamment montré du doigt ?
    8. Pour finir penser-vous que les médias Suisses peuvent influencer l’opinion public ?
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :

    - Articles de journaux discriminatoire envers les étrangers (dans des journaux Suisse romands)

    CALENDRIER:   

    Nous avons manqué la mise en place du calendrier. Voilà pourquoi nous avons perdu beaucoup de temps inutilement malheureusement.

    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?

    - Nous allons voir si nous avons réussir a atteindre nos objectifs de départ qui était de prendre contact avec un journaliste.

    - Nous allons aussi voir si notre travail a réussit à avoir un impact sur une ou plusieurs personnes.

    TITRE DE NOTRE ACTION:

    La discrimination des étrangers dans les médias Suisses.

    3. JOURNAL DE BORD:

    1. Choix de notre projet

    2. Mise en place des objectifs et des stratégies

    3. Recherche d’articles discriminatoires

    4. Contact avec Cathrine Focas

    5. Contact avec Francesco Brienza

    6. Réalisation du questionnaire qui sera soumis au journaliste

    7. Mise en place d’un éventuel 2ème projet en raison des non-réponses des personnes que nous avons contacter.

    4. LIENS

    « LA DECLARATION DES DEVOIRS ET DES DROITS DU/DE LA JOURNALISTE » 

    Un Suisse fracasse le crâne d’un compatriote, chronique du médiateur de la Tribune de Genève, 26 janvier 2011

    Vidéo: “Les médias sont vecteurs de discrimination”

    Les minorités (in)visibles dans les médias audiovisuels: cas suisse et français

    Journalisme et vérité, l’éthique de l’information au défi du changement médiatique, Daniel Cornu

    Boite à outils: Formation au journalisme, discrimination et diversité, Campagne Non à la Discrimination,  Conseil de l’Europe

    Le Conseil suisse de la presse: entre liberté d’expression et protection de la personnalité

    Requérants d’asile domiciliés en France

     

    http://www.carrefour-rue.ch/

    3 Commentaires pour “discrimination médias migrants”

    1. Jeanne écrit:

      Pensez à définir plus précisément votre public cible.
      Comment pensez-vous évaluer l’impact de votre projet sur votre public cible?

    2. jeanne écrit:

      Voici la retranscription de ce que vous avez écrit dans la feuille qui vous a été distribuée en début de projet. Vous pouvez l’insérer dans votre problématique en faisant en sorte que cela joue avec le reste de votre texte:
      “L’article 2 alinéa 2 de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste nous dit que : “Il ne fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire.”
      Nous faisons l’hypothèse que les journalistes veulent attirer et choquer le lecteur. Pour cela, ils se servent des préjugés de la population. Ils savent que si un titre contient le mot “étranger”, l’article tapera plus dans l’œil du lecteur.Ils cherchent à vendre à tout prix, ils profitent donc de certaines peurs infondées et jouent avec les sentiments de la population.”

      Vous avez aussi écrit ça, que vous pourriez mettre dans “Associations ou services de l’Etat travaillant déjà sur la question”:
      “A Genève, il y a déjà Carrefour-Rue qui traite de la représentation du migrant dans les médias. Ils ont même une vidéo à propos de ça. Il y aussi le collectif afro-suisse.”

    3. Géraldine écrit:

      Que vient faire “Carrefour-rue” dans cette histoire?…

    Laisser un commentaire