• janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • StatPress

    Visits today: 36
  • janvier 12th, 2012

    “Journée sportive dans le but de sensibiliser des adolescents à la question du handicap mental”

    12 janvier 2012
    1. DESCRIPTION DE LA PROBLÉMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Notre projet porte sur une après-midi sportive avec un groupe de handicapés mentaux et une classe de l ECG Jean Piaget. Le but est de mélanger des jeunes avec des déficiences mentales et un groupe d’élèves de l’ECG par le sport. Si notre choix s’est porté sur ce thème c’est parce qu’il n’y a pas assez d’intégration entre les personnes mentalement handicapé et la société. 

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    Nous souhaitons collaborer avec la “fondation ensemble” plus précisement avec L’ATELIER.

    2. ÉTABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION


    Après avoir pris contact avec la direction de l’école de l’ECG Jean Piaget, nous allons contacter le centre sportif du bout-du-monde afin de fixer une date.

    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):
     
    Faire diminuer les préjugés que peuvent avoir des adolescents vis-à-vis de jeunes handicapés mentaux et ainsi facilité l’intégration de ceux-ci avec des adolescents qui n’ont pas ce problème. 

    PUBLIC CIBLE :
    Les jeunes.

    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :
    Les éducateurs de L’ATELIER.
    OBSTACLES :

    Nous ne savons pas si la direction acceptera notre projet ni si les professeurs de gym accepteront de nous aider. L’autre problème est que nous ne savons pas s’il faudra payer pour pouvoir réserver une après-midi une salle du centre sportif du bout du monde.

    N DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:

     

    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:

     

    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :

     

    CALENDRIER:  

    Nous réaliserons notre journée le jeudi 29 mars après-midi, de 14h à 17h au Centre sportif du bout du monde.

    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?
    TITRE DE NOTRE ACTION:
    3. JOURNAL DE BORD:

    Pour réaliser notre projet, voici les différentes étapes que nous avons réalisées.

    On a commencé par appeler la fondation Ensemble l’Atelier pour voir si le projet les intéressait. Nous avons appelé le Centre sportif du Bout du Monde qui nous a renvoyé à aux service des sports de la Ville de Genève. Nous avons expliqué notre projet et demandé une salle et du matériel afin d’organisé notre après-midi.

    Le 2 février, nous avons reçu une réponse positive. De plus le service des sports nous a offert la gratuité de la salle (au lieu de 150.-). Nous avons aussi envoyé un lettre à la Direction de l’Ecole pour que notre classe soit libérée le jeudi 29 mars de 14h à 17h, afin que notre classe puisse participer à cette activité. Nous attendons leur réponse. Dans l’intervalle nous avons rappelé la Fondation Ensemble pour leur donner la date à laquelle aurait lieu cette journée, et nous avons pris rendez-vous avec eux après les vacances afin de rencontrer les jeunes concernés et de pouvoir restituer à la classe notre visite.

     

    4. LIENS

     

    Comm presse

     

    Le jeudi 29 mars aura lieu une après-midi sportive pas comme les autres au Centre sportif du Bout-du-Monde organisée par un groupe de jeunes de l’ECG Jean-Piaget.

    Cette journée va permettre à des jeunes handicapés mentaux, scolarisés à l’ATELIER de la Fondation Ensemble de se sentir intégrés avec des jeunes issus de structures scolaires traditionnelles.

    Partager et échanger à travers le sport avec

    La fondation Ensemble qui c’est ?

    Vous qui vous êtes et pourquoi vous avez fait ça ? (préjugés

    Comment va se passer la journée

    STOP aux préjugés !!!!

    Lucy, Mélanie Charlotte, Albana, Axel

    Problématique :   Nous traitons de la discrimination des personnes handicapées physiques dans leurs lieux de travail à Genève

    Associations :

    club en fauteuil roulant  de geneve.

    Objectifs : Diminuer les préjugés des personnes handicaper physique ainsi que lutter contre les préjugés  envers les handicapés physiques au travail.

    PUBLIC CIBLE : L’ensemble de la population genevoise.

    ALLIES : Elena pont -prof d’anglais a de staell, le club en fauteuil roulant de Genève.

    OBSTACLES : Le manque de budget pour financer la vidéo ainsi que  le manque de temps

     L’ACTIVITÉ PRÉVUE:

     Notre but c’est de réaliser une vidéo afin de faire passer le message et de la diffuser dans un endroit public, pour pouvoir montrer aux gens que des personnes handicaper on aussi un travail ” normal” malgré leur handicap!

    Contacter les personnes afin de pourvoi réaliser notre vidéo, mettre les chose en place, construire notre vidéo.

    RESSOURCES NÉCESSAIRES

     Pour notre projet nous avons besoin d’une camera, des acteurs, un ordinateur, un budget pour financer le projet, des masques   

    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?   Tout d’abord, nous allons  voir si notre demande et acceptée et si les associations sont prêtes a nous aider, si on arrive a avoir un budget qui nous permet de réaliser le projet

    TITRE DE NOTRE ACTION: STOP AUX PRÉJUGES SUR LES HANDICAPES

    JOURNAL DE BORD:

    Jeudi 19 Janvier :    Nous avons mis en place notre groupe et mis nos idées en commun par la suite nous avons appeler la FNAC mais sans succès.

    Jeudi 26 Janvier : Nous avons prit contact avec plusieurs personnes, dont le centre Balexert, la professeur d’anglais Mme.Pont ainsi que l’association ” clud en fauteuil roulant de Genève “. On a pu avoir plusieurs réponses. On a du écrire un e-mail au centre de Balexert pour faire visionner notre court-métrage.  Lucy, va se renseigner pour la fnac et va prendre contact avec M.Secli Doyen a Jean-Piaget  pour savoir si l’on pouvait diffuser notre court-métrage sur l’écran de notre école.

    Lundi 30 Janvier : Lucy a eu une réponse de la professeur d’anglais pour qu’on lui envois un e-mail en lui disant ce que était vraiment notre vidéo. Elle a eu aussi la réponse de la Directrice de l’association qui est d’accord de nous aider en nous présentant des personnes handicaper dans leur milieu de travail.

    Jeudi 2 Février : Mis en place de la vidéo, nous avons appelé l’AI pour savoir le taux de chômage chez les personnes handicaper physique sans aucune réponse . Ensuite nous avons  chercher sur internet des agences de placement pour pouvoir envoyer notre court-métrage, nous avons rappeler le centre de Balexert ou ils nous ont refusé notre demande.

    Jeudi 9 Février : Nous avons recontacter l’association du club en fauteuil roulant qui nous ont donné rendez-vous jeudi 16 Février a 14h pour pouvoir enfin commencer notre court-métrage. Et nous faisons de rechercher sur internet afin de trouver des informations utile pour notre travail.

    Jeudi 16 Février : Nous n’avons pas été au lieux de rendez-vous car nous avons eu des petits problèmes, donc Lucy a de nouveau contacter la dame du clud en fauteuil roulant qui a bien voulut nous redonner un autre rendez- vous pour le jeudi 23 Février a 13h30.

    Jeudi 23 Février : Lucy, Charlotte, Axel et moi ainsi que Jeanne nous avons été au rendez -vous a Bernex a l’hopital de Loëx nous avons été bien reçu par la dame qui s’appelait Tais qui nous a laisser la filmer pour pouvoir construire notre court-métrage. Pendant notre rendez vous nous avons appris pleins de nouvelles choses, elle nous a tout expliqué ainsi que son parcourt. Maintenant Axel va enfin mettre en place notre court métrage.

    Jeudi 1 Mars : Nous avons eu quelque petits problèmes pour commencer a faire notre court- metrage car nous n’avons pas tous les meme horaires pour pouvoir faire cette vidéo. Malgre tous ces problèmes nous avons pu nous organiser.

    Jeudi 8 Mars : Nous avons continuer a faire notre court-métrage.

    Jeudi 3 Mai : Nous avons eu beaucoup de cours qui sont tombé donc on a finit un peu tard nos projet. On a finit notre court-métrage nous avons pu montre a tout la classe puis nous avons fait le bilan tous ensmble sur notre projet. 

    Voilà notre court métrage mais nous avons pas reussi a mettre notre court métrage amélioré que Lucy et moi avons fait.

     http://www.youtube.com/watch?v=5-Kw2m2_rQs

    Et voici le nouveau court-métrage amélioré:

    http://youtu.be/rITN7qTcng4

     

    LIENS

     Handicap et travail: au-delà des préjugés, émission de radio France international, juin 2011

    www.handi-capacites.eu/guide/documents , Favoriser l’insertion professionnelle des personnes atteintes de maladies chroniques

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/oeS2jG9ZC6s" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/lzWhxMoRfJI" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    Intégration de boissons locales et équitables à la cafétéria de Jean-Piaget


    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Nous souhaitons sensibiliser les élèves de l’école de culture générale de Jean-Piaget, par l’intermédiaire de ce projet, à la problématique du commerce locale et à ce qu’elle engendre sur notre alimentation quotidienne.

     

     

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    Le label le plus important de commerce équitable est  Max havelaar .

    En Suisse l’association Magasins du monde vend de nombreux produits issus du commerce équitable.

    Tous les labels présent à la migros ou à la coop comme naturaplan etc.

    Ces associations subventionnent les petits producteurs , les payent le prix équitable  ( ce qui fait que le produit est un peu plus cher qu’une tomate venue d’Almeria , cependant la qualité est vérifié et nous savons ce que nous mangeons. ) , interdisent le travail des enfants , protègent l’environnement ( car le commerce équitable est une solution sur le long terme. )

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION

    Après moult réflexions et le départ d’une des notre , nous avons décidés de nous rabattre sur le projet du café : Instaurer un café équitable dans la cafétéria de notre école. Finalement , après avoir parler avec le gérant de cette dernière , nous avons réalisé que le café engendrait des dépenses excessive et du travail surfait. En effet notre cafétéria a changé de marque de café il n’y a pas longtemps , ce qui a susciter un bouleversement  parmi les professeurs/ élèves.

    Il nous a donc conseillé de l’aider à instaurer des boissons locales.

     

    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):
    PUBLIC CIBLE :

    les élèves de l’ECG et par la suite leur entourage.


    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :   

    Le gérant de la cafétéria Bekim Begolli, Géraldine et sa collègue Jeanne.

    OBSTACLES :     

    Nous avons commis l’erreur d’instaurer une boisson qui n’est pas issue du commerce locale en disant le contraire. Afri-cola n’est pas Suisse mais Allemand chose que nous ignorions jusqu’alors. Cependant il fait quand même obstacle à la multinational coca-cola , et c’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas la retiré des nouvelles boissons de la cafétéria mais d’en informer la réel provenance au public à qui elle est déstinée.

    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:

    Nous souhaitons sensibiliser les gens à l’approche du commerce équitable. En effet le prix des produits issus de labels équitables sont un peu plus cher que les autres , ce qui implique un refus d’achat.

    Le commerce équitable est une alternative viable au commerce capitaliste qui n’existe que pour le profit maximum. Depuis que l’agronomie industrielle existe , afin que les consommateurs puissent acquérir leurs produits à de petits prix, les entreprises payent au plus bas leurs employés.

    Si nous prenons en exemple le cas d’Almeria , désert espagnole , qui s’est transformer en plate forme tournante de la production de tomate européenne. Les employés étaient principalement des africains qui étaient obligé d’immigré et de trouver du travail afin de subvenir aux besoin de leurs familles .  Afin que ces personnes continuent à travailler même pour un prix de misère , les employeurs leur prenaient les passeports , de cette manière il ne pouvaient pas s’en aller. Actuellement à Almeria les employés sont principalement des femmes de l’est, plus facile à dominer.

    Le but du commerce équitable est de lutter contre cette production immorale et contre productive sur la durée . Les associations subventionnent donc les petits producteurs , qu’ils soit locaux ou du tiers monde.

    Quant au commerce local il assure un salaire convenable au producteur en limitant les intermédiaires. Ce système assure une économie saine pour la Suisse et aide à acquérir une conscience collective.

     

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

     

     

     

    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:

    Parler au gérant de la cafétéria , acheter les produits à faire déguster , préparer un jour pour faire la dégustation , s’occuper de faire de la pub ( préparation des flyers et affiches qui ont étés imprimées par Géraldine). Nous avons aussi fais une annonce pour prévenir les élèves de notre projet , afin que les bouteilles en verre ne soit pas jetées partout nous avons aussi parlé à la doyenne de l’administration Mm
    e Donnet pour instaurer des poubelles recyclant le verre à divers endroits de l’école.

     

     

    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :

     


    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?

    En fonction des boissons vendues. Celles qui ne se vendent pas seront retirées de la cafétéria.

    TITRE DE NOTRE ACTION:
    3. JOURNAL DE BORD:

    Aujourd’hui j’ai créer le projet , un peu vague mais c’est un point de départ. J’ai contacter l’association interportal et je vais contacter l’association magasins du monde. J’ai aussi rédigé le début de la problématique.

    26.01.12 , nous nous sommes mis d’accord sur le projet et avons commencer à imaginer son contenu. Nous avons aussi envoyé un e-mail à la fondation Max Havelaar d’Yverdon ( d.deriaz‎@‎maxhavelaar.ch).

    Nous avons parlé au gérant de la cafétéria M. Begolli, qui nous a conseillé de nous orienter vers les boissons équitables.

    Nous avons par la suite contacter des marques équitable comme Ubuntu cola ainsi que Meuh cola , et nous attendons leurs réponse que nous n’avons pas reçues.

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

     

     

     

    4. LIENS

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/JKqQVuiUDHE" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

     

    http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-8563.html

    Campagne “Commerce équitable, what else? ”  pour du Café nespresso équitable, Solidar suisse

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/9r3bZqAbAH8" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    10 Campaign est une campagne internationale de lutte contre le travail des enfants et le travail forcé dans le secteur du cacao

    Guide du commerce équitable, édité par Mandat International

    Petit guide du commerce équitable sur internet

    Imposer le commerce équitable sur son lieu de formation?

     

    Flash mob Max havelaar, gare centrale de Zurich

    Vidéo Café équitable, un petit geste aux grands effets

    Intégration handicapé camps de vacances

    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Pouvoir intégrer un enfant handicapé dans un milieu inhabituel pour lui. Aider les autres enfants à éliminer les éventuels préjugés.

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    Vacances nouvelles

    Cap loisir

    La belle toile

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION

    Trouver des accompagnants, faire une demande de fond, trouver un enfant atteint d’un handicap mental pour participer au camp de vacance

    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):

    Intégration d’un ou plusieurs handicapés mentaux dans un camp de vacance de 19 jours au mois de juillet 2012 organisé par l’association la belle toile

    PUBLIC CIBLE :
    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :
    OBSTACLES :
    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:
    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :
    CALENDRIER:   
    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?
    TITRE DE NOTRE ACTION:
    3. JOURNAL DE BORD:

    Suites à un rendez-vous avec les responsables du camp (qui eux aussi tentent depuis un certain temps d’intégrer des enfants handicapés), nous nous sommes rendus compte de la difficulté du projet et du temps qu’il était nécessaire d’investir. Étant donnée le fait que nous ne pourrons pas nous mêmes participer au camp, nous avons jugé plus judicieux d’abandonner ce sujet afin d’en choisir un plus simple à réaliser. Nous allons donc œuvrer à faire un travail qui touche sur un autre sujet tout aussi important.

     

    4. LIENS
    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)
    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?
    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION
    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):
    PUBLIC CIBLE :
    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :
    OBSTACLES :
    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:
    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :
    CALENDRIER:   
    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?
    TITRE DE NOTRE ACTION:
    3. JOURNAL DE BORD:
    4. LIENS

     

     

    Accessibilité handicap

    1. DESCRIPTION DE LA PROBLÉMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Qui ? Les handicapés physiques

    Quoi ? L’accessibilité dans des restaurants

    Quand ? Dans la vie de tous les jours

    Ou ? Dans les restaurants de Genève

    Comment ?  En remplissant des fiches d’évaluation

    Pourquoi ? Afin de classer les restaurants accessibles ou pas, pour renseigner les handicapés et aider l’association “Fêtons Linux”

     

     

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DÉJÀ SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATÉGIES MISES EN PLACE?

    Handicap Architecture urbanisme

    Personnes handicapées à Genève, mobilité et accessibilité, Canton de Genève

    Accessibilité et culture, ville de Genève 

     

    2. ÉTABLISSEMENT D’UNE STRATÉGIE D’ACTION
    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):

    L’objectif est  de définir quels restaurants de Genève sont accessibles ou pas aux handicapés physiques

    PUBLIC CIBLE : Des restaurant à Genève
    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :
    l’association HAU
    Elena Pont

    La Vice-présidente de l’association HAU (Mme Terrier)

    OBSTACLES :
     Éventuellement les responsables des restaurants visités
    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:
    Se rendre dans plusieurs restaurants afin d’établir une sorte de constat disant si le bâtiment est accessible
    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:
    Prendre contact avec une association
    Visiter des restaurants en prenant des mesure et en observant
    Donner les informations à l’association
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :
    Matériel:
    - Un mètre
    - Un stylo
    - Les fiches d’évaluation
    CALENDRIER:   
    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?
    En réduisant le nombre d’établissement aux données inconnues
    TITRE DE NOTRE ACTION:
     Recensement des restaurants inaccessibles à Genève
    3. JOURNAL DE BORD:

    26 janvier 2012 : Nous avons d’abord appelé l’association HAU.  Nous avons envoyé des mails à l’association HAU et à Mme Elena Pont afin d’avoir de l’aide. Nous avons pris connaissance du site HAU et nous avons répondu aux questions ci-dessus.

    02 février 2012 : Nous avons imprimé des lois sur l’égalité et les handicapés. Nous avons essayé d’appeler Mme Pont sans succès. Nous avons reçu une réponse par mail de Mme Pont et de l’association et nous avons envoyé un mail avec plus de précision à Mme Pont.

    Résumé des lois : En lisant l’article de loi 108, nous avons constaté que la Confédération encourage la construction de logements et prend en considération l’intérêt des handicapés. Dans l’article 8, il est question de l’égalité de tous les être humains dont les handicapés et nul ne doit subir de discrimination due à une déficience corporelle. “La loi prévoit des mesures en vue d’éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées.”

    9 février 2012 : Nous avons essayé de contacter de Mme Pont. Mais elle n’était pas disponible.

    23 février 2012: Nous avons appelé la Vice-présidente qui nous a donné un site où l’on a imprimé une grille d’accessibilité des restaurants. Nous avons récolté les noms des restaurants inconnus sur Wheelmap.

    29 février 2012: Nous sommes allés dans divers restaurants avec la grille d’accessibilité et nous avons observé les différents points de la grille pour les compléter. Nous sommes allés dans les environs de Carouge et Plainpalais. Nous avons été bien reçus par la plupart des restaurateur, mais deux d’entre eux n’ont pas été aimables.

    1 mars 2012: Nous avons mis les fiches au propre. Nous avons également cherché les adresses des restaurants dans lesquels nous sommes allés sur Google Map.

     

    4. LIENS

    http://www.fetons-linux.ch/evenements/openstreetmap-accessibilte-en-chaise-roulante

    http://wheelmap.org/fr