• janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • StatPress

    Visits today: 65
  • Les Roms à Genève

     DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Ce qui nous intéresse, c’est la situation actuelle des Roms à Genève. Les jeunes de nos jours ne les respecte pas, ils se font maltraité le plus souvent par des jeunes du cycle et surtout dans les trams quand ils sont en groupe. La musique leurs dérange, leurs couleur de peau, leurs origine,ils ne comprenne pas leurs langue donc ils se moquent d’eux sans vraiment connaitre leurs histoire.

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    Il y a le http://www.mesemrom.org/

    Nous seront guidée par Eric Roset pour nous aidée a prendre quelque photos et interview de Roms à Genève.

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION

    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):

    Sensibilisée les jeunes sur la situation des Roms à Genève dans des école  de 9ème  du cycles de Sécheron ,de Monbrillant et de La Gradelle . Et maintenant dans notre Ecole ECG Jean-Piaget dans une classe de préparatoire.

    PUBLIC CIBLE : Nous voulons sensibilisé les jeune du cycle qui sont en 9 ème année de l’école Monbrillant, Sécheron, et La Gradelle.

    Et sensibiliser une classe de préparatoire dans notre école.

    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ?
    ALLIES :Notre alliés est une professeur d’histoire qui enseigne aux cycle de Sécheron qui était une ancienne maîtresse de l’une de nous, qui a accepter avec enthousiasme notre projet et qui va nous laisser entrer dans sa classe donner notre cours.

    Notre alliée est S.baujard professeur de mathématique dans notre école.

    OBSTACLES : On avait fait appel à la Direction des cycles de Genève, qui nous avait fait entendre que notre projet était bien et qu’il nous rappellerai mais plus tard puis on a eu une mauvaise nouvelle comme quoi nous sommes pas en mesures de donner une cours sur les Roms car nous ne sommes pas des professionnelles. Donc on a pas eu l’autorisation d’aller dans les classes des cycles de la Gradelle et celle de Sécheron et de Monbrillant.
    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE: Tout d’abord, discuter avec les élèves voir ce qui pense des Roms, quel sont leurs préjugés? Puis expliquer leurs histoire le pourquoi du comment sont -ils à Genève. On aura avec nous des photos, des Interviews qui est le témoignage des Roms.Jouer au jeux de la post-it pour que les élève se sente en confiance et dire ce qu’il pense réellement d’eux. Puis séparer les élèves en deux groupes et voir les pour et les contres sur leurs sujet.
    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES: Nous devons trouver des documents sur le passer des Roms d’ou  viennent-ils? pourquoi  viennent-il? et tout ce qu’on c’est sur eux chercher des sources pour pourvoir les expliquer dans la classe.Puis aller faire un interview en attendant une réponse de Eric Rosset et de récuperer quelque photos des Roms et celle du site mesemroms.org.
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) : On aura besoin d’un rétro projecteur u beamer de projection pour les vidéo , une carte du monde pour montrer d’ou son t-il venu, des post-it.
    CALENDRIER:  On a rendez vous le vendredi 2 Mars 2012 au cylce de Sécheron dans une classe pour finaliser notre projet. Celui si a été en effet annulé car la direction des orientations ne veulent pas de jeunes qui ne sont pas professionnelle dans ce domaine donc on a une date le 8 mars 10h10 pour enfin effectuer notre projet.
    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET? Tout d’abord on écoutera ce que les élèves pensent d’eux, a partir de ça nous d’allons après nos hypothèse voir le résultat de notre travail.
    TITRE DE NOTRE ACTION: les Roms sont des êtres humains!

     

     

    3. JOURNAL DE BORD: Tout d’abord au premier cours personnes n’a voulu faire ce projet et on a accepter avec plaisir parce que tout le monde ce sent concerner par se sujet car nous le vivons chaque jours c’est bien pour cela que nous avons accepter pour pouvoir découvrir aussi leurs histoires.On a tout d’abord fait apel a monsieur Eric Rosset pour avoir une discussion avec lui car il les connait très bien il nous a donné rendez vous pour pouvoir en discuter, par la suite on est aller au cycle de la Gradelle pour demander une autorisation d’aller dans les classes donné des cours et et ils nous on dit d’appelé la direction des cycles de Genève. Apres les avoir appeler il nous on fait entendre que sa serai possible et nous on meme proposer d’aller a celui de Monbrillant car plein de Roms vont la bas et il se sentent bien concerner, puis une semaine plus tard il nous annonce que nous ne sommes pas des professionnelle pour pourvoir faire ce travaille dans les classes alors par nous même nous sommes aller voir une ancienne professeur d’histoire de l’école de Sécheron qui a accepter de nous laisser donner un cours dans sa classe un vendredi 2 mars 2012. Apres avoir eu enfin une bonne nouvelle nous avons commencer a chercher des documents sur leurs histoire .Le 28 février on nous a annoncer que nous pourrions pas faire dans la classe de l’école de Secheron car la direction ne veulent pas de nous car nous ne sommes pas des professionnelles, donc on a commencer a chercher dans notre école une professeur qui serai aimable et on a reussi a trouver une classe dans laquelle nous allons effectuer enfin notre projet, c’est une classe de préparatoire.

    Qu’avons-nous appris?

    Nous avons appris a mieux connaitre la situation des Roms car tout d’abord nous ne savions pas d’où ils venaient ni même pourquoi ils portaient des noms différents. De plus, nous avons eu l’occasion de discuter avec Eric Roset qui a plus éclaircir nos idées.

     

    a) Qu’est-ce qui a marché ?

    Les post-it étaient une bonne idée car cela leur a permis de  s’exprimer ouvertement.

    b) Qu’est-ce qui n’a pas marché?

    Nous aurions du avoir plus de documentation car à certaines questions nous avons eu besoin de l’aide de Géraldine .

    c) Avons-nous atteint nos objectif?

    Nous avons atteint notre objectif sans vraiment l’atteindre car au départ nous avions prévu de nous rendre dans 3 classes au cycle d’orientation. Cependant, suite à des impacts nous avons finalement effectuer notre intervention dans une classe de préparatoire à l’ECG Jean-piaget.

    d) Comment aurait-on pu faire mieux ?

    http://youtu.be/MpL0zjVBxhQ

    Laisser un commentaire