• février 2012
    L Ma Me J V S D
    « jan   avr »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    272829  
  • StatPress

    Visits today: 113
  • Discrimination

    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Nous percevons dans et en dehors de cette école (malgré la bonne ambiance), certains signes de discrimination. Même si c’est souvent bon enfant, ces propos ou ces actions peuvent toucher les gens. Des propos tels que “sal PD” ou “sal nègre” sont envoyé à tors et à travers et ceux qui sont victimes de certains propos en disent parfois d’autres discriminatoires.

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION

    Faire ouvrir les yeux aux jeunes de l’ECG sur leur vocabulaire et/ou leur comportement qui peut être discriminatoire et blessant.
    PUBLIC CIBLE : 
    Élèves de deuxième année de l’ECG Jean-Piaget
    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :
    Le doyen des troisièmes années de l’ECG (Mr. Secli), les doyens des deuxièmes années (Mr. Sheller et Mme. Niederhauser)
     OBSTACLES :
    La motivation des élèves de deuxième année en rapport avec notre projet et l’accueil que nous font les responsables des groupes de deuxième année.
     DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:
    Créer un mur dédié au respect.

     

     

    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:
    Demander la permission a la direction, passer dans les classes de 2 eme pour sensibiliser les jeunes et trouver des volontaires. Voici le discours  que nous allons faire passer en classe. passer dans les classes d’arts de 3 eme pour trouver des volontaires (dessin, bd….), organiser un après midi pour accueillir les volontaires.
    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :
    Draps et stylos indélébiles ou peinture afin de permettre aux élèves de deuxième année d’écrire ce qui les touchent (en lien avec la discrimination et le respect)
    CALENDRIER:
    Passage dans les classes de deuxième années durant la semaine du 29 février au 03 mars et réalisation du projet le jeudi 08 février.
    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?
    En regardant le nombre d’élèves qui auront été touché par notre travail et qui viendront écrire quelque chose sur les draps.
    TITRE DE NOTRE ACTION:
    Le drap du Respect

    3. JOURNAL DE BORD:

    Première semaine:

    Notre projet est d’intégrer une personne ayant un handicap mental au sein d’un camp de vacance. Nous connaissons une association nommée “Belle Toile” qui avait l’habitude d’intégrer des personnes mentalement handicapées dans leur camp et qui ne le fait plus depuis un certains temps. L’un d’entre nous ayant l’ambition de participer à ce camps, nous voulons tenter d’y réintégrer un ou plusieurs handicapés mentaux. Nous avons pris rendez-vous pour ce week-end avec une responsable de l’association, afin de discuter de notre projet.

    Deuxième semaine :

    Certains problèmes furent dévoilé lors de notre entretien avec la responsable de l’association “Belle Toile”, ce qui nous poussa a abandonner ce sujet. Tout d’abord, après en avoir discuté, nous avons pris conscience que les démarches étaient trop compliquées et trop longues pour que l’on puisse accomplir notre projet dans les temps. Outre ce problème, nous avons choisi cette problématique car l’un de nous deux avait l’intention d’être présent au camp afin de poursuivre le projet sur place. Malheureusement, un changement de programme l’empêcha de partir. Nous cherchons donc un nouveau sujet pour notre travail de civisme.

    Troisième semaine :

    Après mûr réflexion, nous décidons de nous lancé sur la problématique de la discrimination. Nous avons eu plusieurs idées et nous avons finis par choisir le “drap du respect”. Le “drap du respect” consiste en un drap blanc qui sera affiché sur un mur de l’école et sur lequel les élèves pourront venir écrire un mot ou une phrase qui leur tient à cœur au sujet du respect. Afin que les élèves soit au courant de notre projet, nous passerons dans les classes de deuxième année pour leur en toucher quelques mots.

    Quatrième semaine :

    Nous commençons nos démarche administratives auprès des doyens de deuxièmes années pour leur demander la permission de passer dans les RC de deuxièmes années. Nous demandons aussi à M. Sheller d’envoyer un message au maîtres de groupes afin de les prévenir de notre venu. Nous demandons aussi la permission à M. Secli d’afficher le “drap du respect” sur un mur de l’école.

    Cinquième semaine :

    Nous avons reçu les autorisations nécessaires à la réalisation de notre projet, cependant nous devons retarder celui-ci car Sara est tombée malade et que nous avions prévu de passer ensemble dans les RC de deuxième années. Nous avons cependant déjà acheter le matériel nécessaire pour le “drap du respect” et nous sommes fin près.

    Sixième semaine :

    Sara est rétablie et nous somme passée dans les RC de deuxième année afin de leur faire notre speach sur la discrimination. Malgré notre appréhension, tout se passa très bien, les élèves nous écoutèrent attentivement et ils semblaient intéressé par ce qu’on leur disait. Une grande quantité d’entre eux furent d’accord de venir et participer à notre projet en écrivant quelque chose sur le “drap du respect” la semaine prochaine.

    Septième semaine :

    Jeudi, nous avons passer réaliser concrètement notre projet. Nous sommes rester dans le hall de l’école durant la pause de 15 minutes de l’après-midi et durant les deux dernières heures avec notre “drap du respect” en invitant ceux qui passait a venir écrire quelque chose qui les touchai sur le respect. Ce fut un succès pour nous, les élèves de l’école participèrent au projet et beaucoup d’entre eux vinrent écrire sur notre drap.

    Huitième semaine :

    Notre drap est maintenant affiché sur un mur de l’école depuis une semaine et nous sommes content du résultat. Nous avons l’impression d’avoir touché beaucoup de monde et nous espérons maintenant que les générations suivantes se souviendront de notre projet et essaierons de faire bouger les choses à leurs tour.

     

    4. LIENS

     

    Un commentaire pour “Discrimination”

    1. geraldine écrit:

      Argh: remplissez-moi ce blog de façon correcte. Votre projet est beaucoup plus abouti (et réfléchi) que ce qu’il donne à voir…

    Laisser un commentaire