• avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • StatPress

    Visits today: 30
  • Sexisme dans les médias

    Tout d’abord, il convient de définir le sexisme avant d’en débattre. Le sexisme est une discrimination liée au genre  (le plus souvent féminin) provoquant l’attribution de rôles spécifiques dans la société.

    Nous avons décidé de choisir cette problématique car nous sommes tous quotidiennement au contact des médias et que ceux-ci ne reflètent qu’une image inaccessible de la femme (éternellement jeune, blanche, mince, grande…) alors que les statistiques  montrent une autre réalité : l’âge moyen de la femme en Suisse est de plus de 30 ans, 65,5% affichent un poids normal (indice de masse corporel entre 18,5 et 25) et la taille moyenne est de 1m64. L’impact sera donc plus grand car il est pour tout public (sexe, âge, couleur de peau…).

    Avec notre exposé, nous avons pour objectif d’inciter les élèves qui l’auront suivi à porter un regard différent sur le sexisme. A plus large échelle, un des buts recherché en traitant une telle thématique est de sensibiliser les adultes au fait qu’actuellement les enfants sont plongés très jeunes dans un monde de l’image (hyper sexualisé entre autres) qu’ils n’arrivent pas forcément à décoder. Les adultes doivent être plus critique et ne pas banaliser un visuel choquant et dégradant et protéger ainsi leurs enfants.

    Les femmes sont sous représentées dans les médias romands (de l’ordre de 24%), mais cette minorité est pourtant très stéréotypée. Les femmes restent enfermées dans des rôles traditionnels tels que la ménagère, la mère, la femme soumise ou des rôles pseudo-modernes tels que la femme fatale (ou la femme princesse) et la femme objet.

    Notre sujet touche donc au  sexisme dans les médias, plus particulièrement l’audiovisuel. Pour cibler plus précisément cette problématique, nous avons choisi une émission de la télévision suisse romande intitulé “Tango”, qui a récoltée moultes critiques de la part de certaines féministes (la commission femmes du syndicat vaudois des services publics SSP).

    Nous voulons également faire prendre conscience des conséquences possibles de ce genre d’émission sur la vie des femmes.

    Tango

    L’émission Tango est diffusée sur la chaîne RTS (Radio Télévision Suisse) le mercredi soir, en prime time, à raison de cinq émissions par année.

    L’émission est animée par un duo de journalistes, Sofia Pekmez et Michel Zendali. Le plateau est divisé en deux moitiés, le coté gauche pour les femmes et le coté droit pour les hommes.

    La première émission est intitulée “Séduisez-moi!” (21 décembre 2011), elle a pour thème la séduction entre hommes et femmes de nos jours.

    La deuxième émission est intitulée “C’est qui le chef?” (15 février 2012), avec pour thème la répartition des rôles genrés dans notre société et plus particulièrement comment la femme exerce le pouvoir.

    La troisième émission est intitulée “Tu veux ou tu veux pas?” (25 avril 2012), elle parle de la sexualité, surtout le décalage entre la libido des hommes et des femmes.

    Nous avons choisi de créer un questionnaire afin d’évaluer notre activité. Ce questionnaires sera soumis à plusieurs publics afin de voir l’idée qui s’en dégage. Le premier sera un de type micro trottoir, le second sera destiné à une employé du service  de la promotion de l’égalité ente homme et femme (SPPE), notre dernier questionnaire sera destiné aux élèves de notre classe.

    Questions sur l’émission Tango:

    Adjointe du rectorat, déléguée à l’égalité de l’université de Genève

    Interrogée sur le concept de l’émission Tango puis sur l’émission «tu veux ou tu veux pas?»:

    “Ce qui est le plus gênant dans ces émissions Tango, c’est qu’elles se veulent modernes et provocatrices et qu’elles sont le plus souvent très conservatrices dans les images qu’elles véhiculent, à commencer par les deux journalistes qui forment un couple on ne peut plus classique, qui renforce les clichés et ferme le débat en coupant beaucoup la parole.  L’homme à la voix basse qui finit toujours par avoir le dernier mot et elle perchée sur des talons aiguilles qui finit toujours par sourire un peu bêtement.

    Quant à l’émission autour du désir (tu veux ou tu veux pas?), elle a ménagé quelques bonnes surprises. On aurait pu s’attendre à des clichés du style les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, donc les hommes sont pleins de désir purement sexuel et les femmes surtout romantiques. Nous l’avons eu un peu avec la sexologue Juliette Buffat qui a évoqué la testostérone comme hormone du désir et donc plus présente chez les hommes. Heureusement qu’Ovidie, lui répond qu’il y a aussi l’ocytocine, hormone de l’orgasme et du plaisir. C’est Ovidie aussi qui élargit le propos et parle du désir féminin si longtemps opprimé. Quant à Hélène Bruller, elle apporte peu au débat sinon évoquer son désir et sa vision des hommes très animaux.

    Frederic Recrosio quant à lui repositionne le débat et essaye de rassembler. Il parle de la socialisation comme base des différences entre homme et femmes et dit qu’un homme peut aussi être confronté à des femmes qui ont beaucoup de désir et qui peuvent les considérer comme des objets sexuels.

    Jacob Berger étonne également en affirmant que le porno c’est glauque et que cela n’intéresse pas tous les hommes.”

    Pour conclure, l’émission Tango destinée au grand public, se voudrait provocatrice, moderne, renversant les clichés sur les rapports hommes-femmes. Elle se révèle être finalement banale, peu innovante et confortant dans les stéréotypes. Est-ce donc une émission sexiste? A vous d’en juger.

     

    Micro-trottoir sur le sexisme:

    Pour notre questionnaire, nous avons pris contact avec :

    Les deux journalistes animateurs de l’émission “Tango”: Sofia Pekmez et Michel Zendali

    Muriel Golay, directrice du service  de la promotion de l’égalité ente homme et femme (SPPE)

    Il sera également soumis aux élèves de notre classe.

     

    Voici les questions qui seront posés :

    1. Connaissez-vous la signification du mot sexisme ?

    2. Pensez-vous que cette problématique existe en Suisse?

    3. Où pensez-vous rencontrer cette problématique ?

    4. Quelle est le rôle de la femme dans notre société ?

    5. Qu’elle est  la représentation de la femme dans les médias ?

    6. Pensez-vous que l’on banalise le sexisme ?

    7. Connaissez-vous un macho ?

     

    Association ou service de l’Etat connus travaillant sur cette problématique:

    http://www.egalite.ch/femmes-medias.html

     

    Etapes, calendrier et responsable pour la réalisation de l’activité:

    1. Définir le sexisme (mardi 15 mai)

    2. Donner quelques exemples et quelques chiffres sur le sexisme présent dans les médias en suisse (mardi 22 mai)

    3. Visionner les émissions Tango (mardi 29 mai)

    4. Faire une analyse de cette émission

    5. Prendre contact avec les journalistes de cette émission, avec des féministes qui ont protestées contre cette émission pour avoir leurs point de vue.

    6. Faire visionner l’émission à différentes personnes et récolter leurs réactions (prévoir questionnaire)

     

    Résultats de moteurs de recherche:

    Google :

    1. Femme actuelle

    2. Femme roumaines

    3. Femme cherche homme Genève

    4. Femme enceinte

     

    Yahoo :

    1. Femme Fatale

    2. Femme actuelle

    3. Femme de carrière

    4. Britney Spears femme fatale

     

    Atlavista :

    1. Femme Fatale

    2. Femme

    3. Femme actuelle

    4. Femme de carrière

     

    Youtube :

    1. Femme libérée

    2. Femme femme Jean-Luc Layahe

    3. Femme Like You

    4. Femme des années 80

     

    Dailymotion :

    1. Femme qui fait l’amour

    2. Femme qui se déshabille

    3. Femme jambe écartée

    4. Femme qui suce

    Comme vous pouvez le constater ces résultats ci-dessus varient du plus simple au plus surprenant.

    Liens:

    Des féministes jugent l’émission de télévision “Tango” sexiste, article TdG, 25 avril 2012

    Prix “Femmes et médias” sur le site egalite.ch

    http://www.edito-online.ch/archiv/editoklartext0311/editoklartext0311f/2206329f5107df801.html

    http://www.rts.ch/emissions/tango/archives/?q=tango

    http://www.neo-planete.com/2012/03/08/la-place-des-femmes-dans-les-medias/

    http://leligueur.citoyenparent.be/rubrique/parent-citoyen/61/242/medias-et-sexisme-les-cliches-ont-la-vie-dure.html

    Publicités:

    http://youtu.be/1MohOLeooso

    Interrogé par le journal 20 minutes, Benoît Defois, co-gérant du magasin estime qu’il faut «prendre du recul», « ce n’est que de l’humour, et rien d’autre. Le message de la pub n’était pas de dénigrer la gent féminine, mais juste de dire qu’on prend soin de nos clients…»

     

    Laisser un commentaire