• octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • StatPress

    Visits today: 19
  • Solidarité internationale

    Intégration de boissons locales et équitables à la cafétéria de Jean-Piaget

    12 janvier 2012


    1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE (QUI, QUOI, QUAND, OU, COMMENT, POURQUOI?)

    Nous souhaitons sensibiliser les élèves de l’école de culture générale de Jean-Piaget, par l’intermédiaire de ce projet, à la problématique du commerce locale et à ce qu’elle engendre sur notre alimentation quotidienne.

     

     

    QUELS SONT LES ASSOCIATIONS OU SERVICES DE L’ETAT TRAVAILLANT DEJA SUR LA QUESTION ET QUELLES SONT LES STRATEGIES MISES EN PLACE?

    Le label le plus important de commerce équitable est  Max havelaar .

    En Suisse l’association Magasins du monde vend de nombreux produits issus du commerce équitable.

    Tous les labels présent à la migros ou à la coop comme naturaplan etc.

    Ces associations subventionnent les petits producteurs , les payent le prix équitable  ( ce qui fait que le produit est un peu plus cher qu’une tomate venue d’Almeria , cependant la qualité est vérifié et nous savons ce que nous mangeons. ) , interdisent le travail des enfants , protègent l’environnement ( car le commerce équitable est une solution sur le long terme. )

    2. ETABLISSEMENT D’UNE STRATEGIE D’ACTION

    Après moult réflexions et le départ d’une des notre , nous avons décidés de nous rabattre sur le projet du café : Instaurer un café équitable dans la cafétéria de notre école. Finalement , après avoir parler avec le gérant de cette dernière , nous avons réalisé que le café engendrait des dépenses excessive et du travail surfait. En effet notre cafétéria a changé de marque de café il n’y a pas longtemps , ce qui a susciter un bouleversement  parmi les professeurs/ élèves.

    Il nous a donc conseillé de l’aider à instaurer des boissons locales.

     

    OBJECTIF  DU PROJET (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, défini dans le temps):
    PUBLIC CIBLE :

    les élèves de l’ECG et par la suite leur entourage.


    QUELS SONT MES ALLIES ? QUELS SONT MES OBSTACLES ? 
    ALLIES :   

    Le gérant de la cafétéria Bekim Begolli, Géraldine et sa collègue Jeanne.

    OBSTACLES :     

    Nous avons commis l’erreur d’instaurer une boisson qui n’est pas issue du commerce locale en disant le contraire. Afri-cola n’est pas Suisse mais Allemand chose que nous ignorions jusqu’alors. Cependant il fait quand même obstacle à la multinational coca-cola , et c’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas la retiré des nouvelles boissons de la cafétéria mais d’en informer la réel provenance au public à qui elle est déstinée.

    DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ PRÉVUE:

    Nous souhaitons sensibiliser les gens à l’approche du commerce équitable. En effet le prix des produits issus de labels équitables sont un peu plus cher que les autres , ce qui implique un refus d’achat.

    Le commerce équitable est une alternative viable au commerce capitaliste qui n’existe que pour le profit maximum. Depuis que l’agronomie industrielle existe , afin que les consommateurs puissent acquérir leurs produits à de petits prix, les entreprises payent au plus bas leurs employés.

    Si nous prenons en exemple le cas d’Almeria , désert espagnole , qui s’est transformer en plate forme tournante de la production de tomate européenne. Les employés étaient principalement des africains qui étaient obligé d’immigré et de trouver du travail afin de subvenir aux besoin de leurs familles .  Afin que ces personnes continuent à travailler même pour un prix de misère , les employeurs leur prenaient les passeports , de cette manière il ne pouvaient pas s’en aller. Actuellement à Almeria les employés sont principalement des femmes de l’est, plus facile à dominer.

    Le but du commerce équitable est de lutter contre cette production immorale et contre productive sur la durée . Les associations subventionnent donc les petits producteurs , qu’ils soit locaux ou du tiers monde.

    Quant au commerce local il assure un salaire convenable au producteur en limitant les intermédiaires. Ce système assure une économie saine pour la Suisse et aide à acquérir une conscience collective.

     

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

     

     

     

    ÉTAPES A RÉALISER ET RESPONSABLES:

    Parler au gérant de la cafétéria , acheter les produits à faire déguster , préparer un jour pour faire la dégustation , s’occuper de faire de la pub ( préparation des flyers et affiches qui ont étés imprimées par Géraldine). Nous avons aussi fais une annonce pour prévenir les élèves de notre projet , afin que les bouteilles en verre ne soit pas jetées partout nous avons aussi parlé à la doyenne de l’administration Mm
    e Donnet pour instaurer des poubelles recyclant le verre à divers endroits de l’école.

     

     

    RESSOURCES NÉCESSAIRES (MATÉRIELLES, HUMAINES ET ÉVENTUELLEMENT FINANCIÈRES) :

     


    COMMENT ALLONS-NOUS ÉVALUER LES RÉSULTATS DE NOTRE PROJET?

    En fonction des boissons vendues. Celles qui ne se vendent pas seront retirées de la cafétéria.

    TITRE DE NOTRE ACTION:
    3. JOURNAL DE BORD:

    Aujourd’hui j’ai créer le projet , un peu vague mais c’est un point de départ. J’ai contacter l’association interportal et je vais contacter l’association magasins du monde. J’ai aussi rédigé le début de la problématique.

    26.01.12 , nous nous sommes mis d’accord sur le projet et avons commencer à imaginer son contenu. Nous avons aussi envoyé un e-mail à la fondation Max Havelaar d’Yverdon ( d.deriaz‎@‎maxhavelaar.ch).

    Nous avons parlé au gérant de la cafétéria M. Begolli, qui nous a conseillé de nous orienter vers les boissons équitables.

    Nous avons par la suite contacter des marques équitable comme Ubuntu cola ainsi que Meuh cola , et nous attendons leurs réponse que nous n’avons pas reçues.

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

    Nous avons fait une dégustation des boissons mise en vente ce jeudi 1er mars 2012.  Afin de préparer cette dégustation nous avons du acheter certains produit , faire de la publicité et faire une annonce au micro pour prévenir les élève de la dégustation. La dégustation s’est bien passée , il nous reste à prévenir le gérant de la réel provenance de l’Afri-cola.

     

     

     

    4. LIENS

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/JKqQVuiUDHE" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

     

    http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-8563.html

    Campagne “Commerce équitable, what else? ”  pour du Café nespresso équitable, Solidar suisse

    [kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/9r3bZqAbAH8" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

    10 Campaign est une campagne internationale de lutte contre le travail des enfants et le travail forcé dans le secteur du cacao

    Guide du commerce équitable, édité par Mandat International

    Petit guide du commerce équitable sur internet

    Imposer le commerce équitable sur son lieu de formation?

     

    Flash mob Max havelaar, gare centrale de Zurich

    Vidéo Café équitable, un petit geste aux grands effets

    ECG Jean-Piaget Solidarité Internationale Brigitte Sauser-Hall

    1 septembre 2010

    Atelier sur la solidarité internationale à l’École de Culture Générale Jean-Piaget avec la collaboration de la Ville de Genève et des Projets Waki, une association de promotion du commerce équitable et de sensibilisation aux rapports Nord-Sud.

    Au cours de la première séance, les élèves ont reçu la visite de la Cheffe du Service de la Solidarité Internationale de l’Etat de Genève, qui leur a présenté en détail la problématique de la solidarité internationale en se basant sur les événements se déroulant à Haïti. Elle a notamment insisté sur les différents types d’aides tels que l’aide humanitaire ou l’aide au développement, l’une se déroulant dans l’urgence lors de catastrophes et l’autre sur le long terme.

    Au cours de la deuxième séance, les élèves ont reçus la visite des projets Waki qui les ont sensibilisés aux questions de commerce international, aux rapports Nord-Sud et aux modes de consommation. Le concept de commerce équitable a été abordé par le biais des labels tels que Max Havelaar ou Fairtrade et Projet Waki a mis à disposition des élèves Un guide du commerce équitable sur internet. Cette intervention leur a permis de s’ouvrir à de nouvelles perspectives en ce qui concerne la problématique de la solidarité internationale.

    Les élèves se sont ensuite orientés sur différentes thématiques: certains ont abordé la question du commerce équitable, tandis que d’autres se sont intéressés aux thématiques de la migration et de l’actuelle aide humanitaire en faveur d’Haïti.

    Les projets des élèves:

    Projet Haïti

    1. Nous avons comme projet d’aider l’association SAJ Veye Yo en récoltant des fonds à l’aide d’une vente de pâtisserie au sein de l’ECG  Jean-Piaget.Au cours de cette vente, nous avons l’intention d’informer les élèves de ce qu’est l’association à l’aide d’affiches.nous avons déjà envoyé une lettre au doyen et à Jérôme pour obtenir l’autorisation pour la vente. Voici la lettre: Monsieur Arnautovic, dans le cadre du cours de civisme de troisième de Mme Sauser-Hall, nous montons un projet en lien avec la solidarité internationale en se focalisant sur Haïti.
      Notre projet consiste à soutenir l’association SAJ Veye Yo. Pour cela nous aimerions récolter des fonds en faisant une vente de pâtisserie à l’ECG.

    1. Nous aimerions par la même occasion informer les élèves de l’ECG sur notre action. Nous aurions donc besoin de votre autorisation pour la vente dans les locaux de l’école. Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur Arnautovic, nos salutations les meilleuresYasmina Khalig Groupe : 303
      Stephanie Ferreira Groupe : 303

      Copie à Jérôme

    2. 4 mars: nous avons maintenant l’intention de contacter l’association SAJ Veye Yo pour les tenir au courant du projet que nous voulons faire. Et nous attendons la réponse du doyen pour la vente de pâtisserie.
    3. voilà la description de l’association Saj veye yo:* SAJ est une organisation à caractère sociopolitique créée en janvier 1986 dans la mouvance des luttes pour le changement qui ont caractérisé la période de la chute de la dictature des Duvalier. Au départ, il s’agissait d’une organisation de jeunes très proche de l’action de prêtres engagés, en particulier de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide. En 1992, elle fusionne avec Veye Yo (ce qui signifie: «on est attentifs»), un groupe de pression qui réunit divers comités de lutte contre les offensives de la hiérarchie catholique vis à vis des communautés ecclésiastiques de base qui elles-mêmes luttaient contre la dictature. SAJ Veye Yo travaille dans le but d’améliorer la situation des enfants et des jeunes du quartier défavorisé de Bel-Air à Port-au-Prince en proposant des programmes d’éducation et d’animation communautaires auprès de 500 bénéficiaires dans le quartier. Une école préscolaire comme lieu de travail et différentes entités de l’association proposent un espace pour des ateliers thématiques de sensibilisation, des groupes de paroles, des animations (sports, cours de danse, internet,…), une éducation, voire un travail à toutes sortes de groupes tels que : enfants (scolarisation et animations), jeunes, femmes, ou encore à des groupes de parents. L’association œuvrant de par ses activités pour une bonne cohésion sociale assure un travail communautaire indispensable dans ce quartier de la capitale haïtienne, bien que ce genre d’initiative soit malheureusement encore trop rare en Haïti.Si nos amis de l’association ont heureusement survécu à la catastrophe, ils ont tous perdus des proches, leur maison ou les quelques biens qu’ils possédaient et, comme tout Haïtien, ils vivent dans des conditions encore bien plus difficile qu’auparavant. Les murs hébergeant l’association se sont en partie effondrés mais ils se sont mis à accueillir de nombreuses personnes sur leur terrain qui ont perdu leur toit pour les loger ou les soigner en raison de la précarité des conditions de vie depuis le séisme. Le bâtiment de SAJ Veye Yo, bien qu’encore debout en grande partie, est inutilisable (les murs sont complètement fissurés) et doit être complètement reconstruit. Leurs besoins sont énormes et c’est pourquoi nous avons décidé d’organiser cette soirée de soutien pour apporter un petit coup de pouce à cette association .

    Yasmina

    Nous avons parlé avec Jérome pour fixer les dates de la vente de pâtisseries. Nous en ferons deux pour récolter plus de fonds. Nous sommes en train d’organiser ces ventes et nous cherchons des personnes volontaires pour nous aider.

    Nous avons fait les ventes de pâtisseries qui se sont bien passées. Nous avons récolté 280. 30 frs.  Nous attendons une réponse de l’association à laquelle nous avons envoyé un mail pour savoir quand nous pourrons leur donner l’argent.

    Stéphanie et Yasmina

    Petit-déjeuner équitable

    Problématique:

    Après avoir réfléchi à la responsabilité de nos comportements d’achats sur les producteurs du Sud, nous avons réalisé l’importance de promouvoir le commerce équitable, qui permet aux petits producteurs de vivre dignement et de ne pas être dépendant des fluctuations des cours bancaires lorsqu’ils vendent leur produits. Nous avons eu envie de travailler dans notre école, car c’est en sensibilisant les gens les plus jeunes possibles que nous parviendrons à modifier les habitudes de consommation.

    Objectifs:

    Augmenter le nombre de produits équitables disponibles dans notre cafétéria

    Informer les élèves de l’ECG sur ce qu’est le commerce équitable et leur faire découvrir les produits.

    Activités:

    Nous avons mis en place un projet de commerce équitable pour notre école en partenariat avec la cafétéria. Notre but premier a été de lui proposer des projets avec du café ou des bananes Max Havelaar, mais le gérant de la cafétéria avait déjà des fournisseurs portés vers des produits qui respectent les droits des travailleurs dans les pays en développement.

    Nous avons alors eu l’idée d’un petit déjeuner équitable qui se passerait dans la cafétéria même de l’école dans le cadre de l’action Fairtrade Breakfast, lors de la semaine mondiale du commerce équitable, le mercredi 5 mai 2010. L’idée serait de proposer un petit-déjeuner avec pleins de produits du commerce équitable, et de mettre des panneaux expliquant notre responsabilité de consommateur dans la cafétéria.

    Enfin, nous avons aussi mis en place l’intégration de glaces Ben & Jerry’s, glaces qui font parties du commerce équitable !

    Petit déjeuner équitable


    Nous vous invitons le 21 avril 2010

    à la cafétéria de l’ECG

    Jean-Piaget afin de prendre part à

    l’action mondiale

    « Fairtrade breakfast ».

    Action en faveur du commerce équitable.

    VENEZ NOMBREUX!!!!

    Ballon du commerce équitable à l’ECG

    Statégie d’action: commerce équitable


    Problématique:

    Le manque de consommation de produits du commerce équitable (droits humains, droits aux travailleurs, au respect). Le manque d’information à ce sujet qui amène à la sensibilisation. Nous savons dans quelles conditions étaient fabriqués une grande partie du matériel de sport et qu’il existait une alternative équitable à ce matériel, mis en place grâce à la campagne « Jouons équitable », produits au Pakistan dans des conditions respectueuses des travailleurs. Ces ballons sont disponibles notamment auprès de la boutique Ayni, gérée par les Projets Waki, et les écoles ont maintenant le droit de se fournir chez ces distributeurs.

    Finalité:

    Meilleure répartition des droits internationaux au travail et à la richesse.

    Objectifs généraux:

    Apporter un maximum des produits équitables à l’École de Culture Générale de Jean-Piaget et sensibiliser les autres écoles.

    Objectifs spécifiques:

    Convaincre les profs de sport à utiliser des produits du commerce équitable.

    Informer la population et les sensibiliser.

    Étapes du projet et activités:

    1. Se renseigner sur le prof de gym qui s’occupe de l’achat du matériel de sport

    2. Prendre contact avec Stéphane des Projets Waki

    3. Essayer de convaincre les profs de gym d’utiliser du matériel de sport équitable

    4. Trouver un moyen pour que l’école et l’association puissent collaborer.

    5. Voir avec Madame Selmi si elle a besoin d’autres matériels à part les ballons

    6. Demander à Monsieur Stéphane (Projet Waki) un catalogue

    7. Imprimer les tarifs des ballons et le donner à madame Selmi avec un contrat:

    Nous avons commencé par prendre contact avec les projets Waki:

    Bonjour Mr Dunand,

    Nous nous sommes rencontrés lors de votre présentation de “projet Waki” à l’ecg Jean-Piaget dans le but d’aboutir à un projet de solidarité internationale. Nous vous avons contacté très récemment par téléphone, pour vous informez de notre action en rapport avec le matériel de sport de notre école. Nous voudrions instaurer un contact entre l’ECG et votre association qui a pour but de remplacer les ballons actuels par des ballons du commerce équitable. Nous avons besoin de votre aide pour la réalisation de ce projet et pour cela nous aimerions si possible obtenir votre catalogue afin d’avoir une idée du matériel que vous avez à votre disposition. Cela permettra peut-être de convaincre notre responsable du matériel de gymnastique. Serait-il possible de nous rencontrer à partir du 22 mars, pour cause de Voyage de Maturité. Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre démarche. Et vous souhaitons nos meilleures salutations.

    Après ce mail, on a réussi à avoir un rendez-vous. Tamzin s’est présentée au magasin. Monsieur Stéphane de l’association des Projet Waki est d’accord de venir les jours qu’il faut pour faire tester le matériel de gym dans notre école. Nous avons préparé un contrat pour Mme Selmi, qui n’a pas besoin tout de suite de nouveau matériel, mais qui s’engagerait par ce contrat à n’acheter plus que des ballons équitables par la suite.

    le tarif de plusieurs sorte de ballon équitable

    Suite des tarifs

    la fin des tarifs

    • aller voir madame Selmi, lui présenter les tarifs, notre contrat et ainsi pour prévoir quand pouvons nous faire les jounées teste des ballons équitables.
    • Appeler Monsieur Stéphane ( Projet Waki) pour prendre rendez-vous.

    Notre demi-journée à sous-moulin avec les ballons du commerce équitable.

    Notre projet à été réalisé le mercredi 19 mai à sous- moulin lors d’une journée sportive. je vais commencer par vous décrire comment je (Susana) me suis prise ainsi qu’avec Adela de 8h00 à 10h00.

    1. Madame Selmi nous a proposé de venir présenter notre projet le 19 mai à une journée sportive.
    2. Adela a appelé Stéphane ( association des projets Waki) qui lui a demandé deconfirmer sa demande par mail.
    3. j’ai envoyé un mail à Stéphane pour confirmer la date ainsi les ballons utilisés.
    4. Stéphane a un petit empêchement avec les horaires le fait d’être a 8h00 à sous-moulin et qui pourra se présenter à 9h00. Alors je me suis rendue  à sa boutique là où il m’a confié ses ballons de foot et beach volley avec quelques explication sur son association et la description des ballons pour qu’on puisse les faire tester dés 8h00 en attente de son arriver.
    5. Vanille m’avertit qu’elle ne pourra pas être présente pour cause de maladie. Elle s’occupait de faire des petites fiches avec quelques informations sur notre projet et ce que signifiait le commerce équitable pour distribuer au professeurs ainsi qu’aux élèves, Valentine n’a pas pu malheureusement participer car elle est délégué, elle s’occupait de l’organisation de la fête des 3 ème, pour Tamzim on ne sais pas pourquoi elle c’est pas présentée.
    6. Alors je me suis occupée de faire les petites fiches pour les distribuer aux personnes.
    7. Le jour de la réalisation je me suis retrouvée avec Adela pour qu’on puisse arriver les deux en même temps dans le lieu.
    8. Une fois sur le lieu, madame Selmi dit aux élèves qu’ils auront l’occasion de jouer avec des ballons du commerce équitable, et nous donne le micro et je leurs ai expliqué pourquoi on été là et dans quel but. La journée sportive démarre et à 9h00 Stéphane se présente sur le lieu afin de connaître la responsable du matériel de sport et qu’elle puisse lui poser quelques questions. À la fin madame Selmi avait l’air intéressée qui fait qu’elle va contacter l’association pour commander quelques ballons pour tester à la fin de l’année.

    J’aimerais remercier Stéphane d’être toujours là auprès de nous et Madame Selmi d’avoir pris en compte notre projet.

    Quels sont mes alliés? Quels sont mes obstacles?

    alliés: association des Projet Waki

    Obstacles: s’il n’y a pas d’entente entre l’école et l’association.

    Ressources nécessaires:

    • Ballons de football, volley, organisation pour les tester.

    Evaluation:

    • Projet intéressant pour nous
    • ça nous a pris beaucoup de temps, de patiente, pas mal de soucis avec la disponibilité.
    • pas facile à organiser

    Exposition des projets d’élèves à l’ECG Jean-Piaget

    8 mai 2010