• octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • StatPress

    Visits today: 19
  • PRESENTATION DU PROGRAMME

    A l’occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, le Centre de conseils et d’appui pour les jeunes en matière de Droits de l’Homme (CODAP) a proposé au Département de l’Instruction publique une nouvelle manière d’aborder la problématique des discriminations et de l’engagement citoyen au sein des classes du postobligatoire, à travers un cycle de projet intitulé “Sensibilisation et mobilisation des élèves du postobligatoire contre les discriminations”.

    L’un des objectifs du CODAP est de promouvoir  l’engagement des jeunes et de valoriser leur capacité à être de véritables acteurs, crédibles et efficaces, dans la lutte contre les discriminations, et plus largement de les encourager dans la prise en main de leur rôle de citoyen. Ceci est également l’une des missions de l’école.

    Le programme “Post tenebras: Action!”, le CODAP s’est fixé les objectifs suivants :

    1) Sensibiliser les élèves du PO aux problématiques de discrimination  telles que : égalité hommes-femmes, asile, migrations, précarité-insertion, homophobie, etc. à travers des rencontres avec les services officiels de l’État de Genève, et par le biais de visites ou de contacts auprès des organismes du milieu associatif et social genevois.

    2)  Mobiliser les élèves sur des actions concrètes, en les faisant réfléchir sur les discriminations les touchant dans leur quotidien, et en les accompagnant dans la mise en place de micro-projets qu’ils réaliseraient de “A” à “Z” selon un logique d’élaboration de projets.

    3) promouvoir les initiatives des élèves et valoriser leur travail par la mise en place de ce blog interactif

    Tant à travers les rencontres et réflexions que l’appui à la mise en place de projets, le CODAP espérait obtenir les effets secondaires suivants:

    - Impact renforcé et meilleure intégration des problématiques de discrimination par l’alliance théorie et pratique, et l’implication des élèves dans la mise en place d’initiatives concrètes

    - Acquisition de nouvelles connaissances, relatives aux droits humains, mais également de nouveaux savoir-faire (élaboration de projet, rédaction de demande de financement, organisation de rencontres ou d’interview)

    - Valorisation et responsabilisation des élèves, en leur confiant des tâches et des responsabilités en dehors du cadre strictement scolaire et leur permettant de se confronter à la réalité du tissu social genevois.

    Laisser un commentaire